Avertir le modérateur

antisémitisme

  • Dans l’Essonne, Farida Amrani la candidate FI conteste un résultat pourtant honteux

    Est-ce qu’il faut en parler ou passer ça sous silence? L’abstention historique de ces élections législatives est une "honte" pour la France, sur son tout le monde est unanime mais le report de voix antisémites de Dieudonné sur un candidat de « La France Insoumise » laisse l’ensemble des médias complices et complètement indifférents. Pourquoi personne n'en parle? C’est quoi cette France-là? La candidate de La France insoumise Farida Amrani dans la première circonscription de l’Essonne crie à l’injustice! Elle n’accepte pas le résultat du scrutin du deuxième tour de cette législative. « nous allons nous rendre en préfecture à 09 h 00 pour recompter les bulletins » a-t-elle déclaré, elle a annoncé qu’en parallèle, elle allait déposer un recours devant le Conseil constitutionnel. « J’ai confiance dans la justice de notre pays, on ira simplement, sincèrement, en toute tranquillité, la démocratie doit s’exprimer, elle va s’exprimer, mais nous, on réfute ce qui s’est passé hier », a-t-elle conclu. En effet Manuel Valls a gagné avec un score très serré de 50,3 %, soit avec 139 voix d’avance, sur sa concurrente. Mais si on va plus loin dans l’analyse et sur ce que Farida Amrani oublie carrément de préciser, c’est qu’au soir du premier tour elle a reçu le soutient de l’humoriste négationniste et antisémite Dieudonné. Si elle l’a oublié nous on ne l’oublie pas. Alors que celui-ci a obtenu 3,84 % des suffrages exprimés dans la première circonscription de l’Essonne au premier tour ce soutien nauséabond n’a aucunement été contesté par le parti créé par Jean-Luc Mélenchon « La France Insoumise ». Sur le papier cela représente plus de 1000 apports de voix en plus pour elle, moralement et politiquement c’est une honte de vouloir se raccrocher à 139 voix qui donnent vainqueur l’ex-Premier ministre et a ce rêve de victoire qui l'a sali encore plus, elle et son parti. Insoumis, grande gueule ouais, mais soumis aux voix antisémites quand ça t’arrange…

    France insoumise, Farida Amrani, Dieudonné

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, legislative 2017, politique
  • Attentat terroriste à Jérusalem au camion bélier sur un groupe de soldats israéliens

    Hier en début d'après-midi en Israël à Jérusalem un camion a foncé sur un groupe de soldats israéliens. Au dernier bilan: quatre morts et dix-sept blessés, tous des militaires. Les quatre soldats décédés, Yael Yekutiel, Shir Hajaj, Shira Tzur et Erez Orbach, étaient tous âgés de 20 ans. Deux d’entre eux, Tzur et Orbach étaient des citoyens américains. Selon les sources du Premier ministre israélien l'auteur de l'attaque est un israélien-arabe résidant à Jérusalem-Est, il serait également un sympathisant de Daech. Le camion s'est précipité sur un groupe de soldats avant de faire demi-tour pour leur foncer à nouveau dessus. Les militaires se sont dispersés et ont fini par répliquer et abattre le terroriste. Assez rapidement dans un communiqué, le président François Hollande a condamné cet "odieux attentat". "La France rappelle son attachement à la sécurité d’Israël et poursuivra sans relâche sa lutte contre le terrorisme", a-t-il déclaré. Ce nouveau drame intervient cinq jours après l’affaire, très médiatisée, d'un jeune soldat israélien Elor Azaria, 20 ans qui a été reconnu coupable  par un tribunal militaire israélien d'homicide volontaire sur un autre terroriste palestinien à l’arme blanche. Après Nice et Berlin désormais Jérusalem s’ajoute à ce macabre palmarès des villes aux attentats au camion bélier et cela confirme un mode opératoire de mieux en mieux rodé pour faire le maximum de tués. Parmi les réactions internationales on peut citer le département d’État américain qui a « condamné avec grande fermeté cette terrible attaque à la voiture-bélier commise par un terroriste à Jérusalem ». Le sénateur du Texas, Ted Cruz a déclaré que les « les terroristes qui s’en prennent aux soldats de Tsahal sont les ennemis de la paix ». Thierry Solère, porte-parole du candidat à l’élection présidentielle François Fillon, a fait part de sa solidarité ainsi que François Fillon lui-même via Twitter. Côté palestinien plusieurs dirigeants du Hamas ont très vite apporté leur soutien à l’auteur de cette attaque terroriste et bonbons et gâteaux ont été distribué dans les rues de Gaza. Le président de l'AP Mahmoud Abbas est quant à lui plus préoccupé par le transfèrement de l'ambassade américaine à Jérusalem qu'à promis Donald Trump plutôt que de dénoncer cet acte barbare commis par l'un des siens. À 6 jours de la conférence internationale que la France veut initier pour retrouver un dialogue pour la paix concernant le conflit israélo-palestinien, il semblerait que des consignes ont été donné : surtout silence radio dans la presse pour cette affaire ça pourrait remettre en question le parti pris unilatéral de la conférence de Paris…

    Jérusalem

    La Porte de Brandebourg à Berlin s'est illuminée lundi aux couleurs du drapeau israélien, à l'occasion d'une manifestation de solidarité avec les victimes de l'attentat de Jérusalem, qui a couté la vie à quatre soldats. Paris n'a pas illuminé sa Tour Eiffel comme elle l'avait fait pour Berlin. Déni de solidarité? Dans la nuit parisienne il est facile désormais d'y voir un peu plus clair sur la position de la France…

     

    Berlin

     

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, barbarie, International, moyen-orient, paix, presse, terrorisme
  • Il y a deux ans des terroristes ont voulu tuer la liberté d’expression, la laïcité et cibler la communauté juive de France

    Le 7 janvier 2015, les frères Kouachi s'introduisaient dans les locaux du journal Charlie Hebdo dans le du XIe arrondissement de Paris et massacraient 12 personnes, dont des membres de la rédaction. Jeudi 8 janvier une jeune policière est tuée et un agent de voirie est blessé, dans une fusillade à Montrouge (92) perpétrée par le terroriste Amedy Coulibaly. Le 9 janvier ce même terroriste tuait 4 personnes dans une supérette Casher du XXe arrondissement de Paris. Il y a deux ans ces trois terroristes ont prémédité leurs excursions meurtrières pour tuer la liberté d’expression, la laïcité et cibler particulièrement la communauté juive de France. Il y a deux ans ces trois terroristes se réclamant de DAESH et d'Al-Qaida ont tué de sang-froid 17 personnes. Ils ont voulu par cette barbarie aveugle atteindre la France dans ce qu’elle représente de plus fort à savoir sa multiculturalité, son ouverture sur le monde et sur sa liberté au seing des lois de la République. On n’oublie rien…

    Charlie Hebdo, hyper Casher

     

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, barbarie, islamisme, je suis charlie, la France, presse, terrorisme
  • Vincent Peillon dénonce à sa manière ceux qui veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de population

    Le candidat à la primaire du PS Vincent Peillon est doué en politique. Il a dénoncé ce mardi 3 janvier sur France 2 à propos de la laïcité: « qu’il y a eu des dérapages les dernières années »… « Ça a déjà été fait dans le passé, c’était il y a 40 ans, les Juifs à qui on mettait des étoiles jaunes, c’est aujourd’hui un certain nombre de nos compatriotes musulmans qu’on amalgame d’ailleurs souvent avec les islamistes radicaux. C’est intolérable. » avant de dénoncer (en visant les Républicains et le FN) « certains » qui « veulent utiliser la laïcité contre certaines catégories de populations ». L’eurodéputé socialiste nous livre ici un superbe raccourci historique dont lui seul a la clé. Il compare l’imposition de l’étoile jaune par l’Allemagne nazie aux Juifs pendant la Seconde guerre mondiale par une instrumentalisation de la laïcité à des fins de stigmatisation envers la population musulmane. C’est assez troublant. L’équipe de campagne de Vincent Peillon précise: « Il n’a pas voulu lier la laïcité et Vichy. Ce qu’il a voulu dire, c’est qu’il ne faut pas utiliser la laïcité pour stigmatiser une partie de la population en raison de sa religion ». Ah d'accord! Oui il y’a 40 ans ce n’était pas Vichy, il faut remonter plutôt à 76 ans pour faire référence à ces faits (erreur sans doute de sa part car un peu plus il tombait dans la période de l’indépendance de l’Algérie et sa référence aurait été contre-productive, on imagine la gaffe…).Il faut préciser que les Juifs avec l’étoile jaune n'ont pas été seulement stigmatisé mais pour la plupart  ont été exterminé non pas à cause de leur religion mais simplement parce qu’ils avaient du sang juif c’est-à-dire à cause de leur filiation. En campagne tout est prétexte à la démagogie, la volonté pour Vincent Peillon ici on l'a bien compris est de capter son électorat musulman qui se sent stigmatisé au vu de l'islamisme galopant, alors il aborde ces thèmes récurrents qui le sensibilisent, c’est facile, c’est vrai, mais les autres candidats PS le font et ça marche, pourquoi pas lui? D’autant que fidèle à François Hollande il reste aussi dans le thème du sommet unilatéral prévu pour le 15 janvier sur le conflit israélo-palestinien à Paris. Même la fille cachée de François Mitterand Mazarine Pingeot à dit avoir fait son choix pour Vincent Peillon. Pingeot, Peugeot… si ce n’est pas de l’appel du pied ça, je ne m’y connais pas…

    Vincent Peillon, laïcité

    ordo.jpg

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, barbarie, campagne 2017, politique, PS
  • Un hypermarché Auchan dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne sur les étiquetages des produits israéliens

    L’opération de stigmatisation d’Israël continue car aux yeux de l’U.E. ce pays est le seul responsable du conflit qui l’oppose aux palestiniens. Après son traitement inhumain envers une caissière la marque Auchan fait encore parler d’elle mais dans un tout autre genre (la marque a besoin de se refaire…). Un hypermarché Auchan situé dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne concernant les produits en provenance des territoires disputés. Au rayon fruits et légumes un panneau affiche : « mandarines en provenance des territoires occupés de Cisjordanie ». En effet l’’U.E. considère qu’il s’agit ici d’une  simple mesure « technique » plutôt que d’une mesure « politique ». Mais sur le terrain cette mesure, associée à la récente résolution 2334 de l’ONU, est plutôt perçue comme un vrai parti pris politique. Tout faire pour que le gouvernement Israélien accepte de facto les bases de la négociation pour revenir aux frontières de 1967. Ces frontières sont les frontières qui existaient entre Israël, l'Egypte, la Jordanie et la Syrie jusqu’au 4 juin 1967. Ces trois pays sont entrés en guerre le 5 juin 1967 contre Israël. Depuis la résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations unies du 22 novembre 1967 maintient légalement un principe de paix elle est toujours d’actualité, mais nombreux sont ceux qui voudraient faire en sorte que la guerre des six jours n’ait jamais existé on appelle ça du révisionnisme. Revenons sur les directives de l’étiquetage de l’U.E. C’est en 2015 que la Commission européenne, a adopté ces « lignes directrices » imposant un étiquetage spécifique sur les produits israéliens des localités juives de Judée-Samarie, territoire ancestral « du peuple juif » mais pas reconnu comme tel sous cette appellation par la communauté internationale car territoire revendiqué par les Palestiniens sous le vocable « Cisjordanie ». Il faut savoir que techniquement avant la création de l’Etat d’israel c’est-à- dire en 1946 le mot de « Cisjordanie » n’existait pas. L’impact économique de cette mesure va faire des dégâts surtout coté palestinien, plus de 25 000 palestiniens travaillent légalement pour des entreprises israéliennes implantées dans ces territoires dit « disputés » et sont payés 3 à 4 fois plus que les salaires pratiqués dans des entreprises palestiniennes. Contraindre des entreprises à fermer c’est priver d’autant d’emplois que nécessaires plusieurs milliers de personnes. Quand un étiquetage veut surtout attirer l’attention sur le mot « juif » sans le nommer c’est de l’antisémitisme point barre et on sait très bien ce à quoi cela fait référence. Vouloir faire la paix c’est bien mais utiliser des méthodes des années 30 pour y parvenir c’est moins bien…

    PS : aux dernières nouvelles l’hypermarché Auchan concerné a retiré ses étiquetages 

    auchan, antisémitisme

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, Europe, International, la France, le parti de la haine, moyen-orient, propagande, terrorisme
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu