Avertir le modérateur

Le Conseil d'Etat a annoncé que la facture d'électricité EDF allait augmenter en moyenne de 1,5 euros par mois pendant 18 mois, Fessenheim va bien fermer…

S’il y a un un sujet ultra-sensible pour les particuliers c’est bien celui des tarifs de l'électricité et du gaz car toute augmentation est forcément mal perçue surtout lorsque l'inflation est pratiquement nulle et que les salaires font du surplace. Hier le Conseil d'Etat a annoncé que la facture d'électricité pour les 28 millions d'abonnés aux tarifs réglementés d'EDF allait augmenter en moyenne de 1,5 euros par mois pendant 18 mois. Ségolène Royal ce matin s’est empressée de confirmer au micro d’Europe 1. Hier on apprenait aussi que le gouvernement tiendrait bien ses engagements concernant le processus de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) en vertu de la loi de transition énergétique. Elle se fera parallèlement à l'entrée en service du réacteur EPR de Flamanville (Manche), prévue fin 2018. L’Etat, actionnaire principal d'EDF dont il détient près de 85% du capital a proposé une indemnisation de l'ordre de 80 à 100 millions d'euros en contrepartie de cette fermeture anticipée. Tout les spécialistes du démantèlement et le groupe EDF lui-même le savent : ce n'est pas assez. De là à penser que ce sont les particuliers qui payeront le complément par une augmentation sur leur facture de 1,5 euros/mois pendant 18 mois il n’y a qu’un pas qu’il est assez facile à franchir (il suffit de traverser le pont…). edu, fessenheim

!

0 commentaire Catégories : campagne présidentielle 2017, écologie, économie, Hollande, technologie

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu