Avertir le modérateur

  • Face aux critiques de la droite de plus en plus violentes Manuel Valls s’explique…

    Dans un long entretien accordé au quotidien le Monde, Manuel Valls revenant sur la polémique à propos du dispositif de sécurité mis en place à Nice le 14 juillet, le premier ministre estime que « les accusations graves et nauséabondes sur un prétendu mensonge d'État » (venant principalement de la droite) doivent cesser. Il fait une proposition : « Chaque Français doit être un acteur de la sécurité collective. (…) Il faut sortir aussi du réflexe du bouc émissaire, qui voudrait, à chaque fois, qu'il y ait eu une faille. Le risque zéro n'existe pas!», et pour se disculper définitivement : « Expliquer que tout n'aurait pas été fait, c'est mentir aux Français." C’est la phrase qui porte l’estocade et pourtant en la relisant plusieurs fois on peut imaginer un demi-mensonge par haute mission… 

    Manuel Valls, Nice

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, les républicains, politique, presse, PS, Sécurité, terrorisme
  • à la convention démocrate Barack Obama fait l'éloge de Hillary Clinton

    Lors de la convention démocrate de Philadelphie, mercredi soir 27 juillet, Barack Obama l'actuel Président des États Unis à fait l'éloge de celle qui espère lui succéder à la Maison Blanche. Devant une foule conquise à ce projet et une Hillary Clinton enthousiaste, il a achevé son intervention en déclarant : « Ce soir, je vous demande de faire pour elle ce que vous avez fait pour moi. Je vous demande de la porter comme vous m’avez porté » à la présidence. Sous entendu au fameux « yes we can » (CQFD vous avez pu élire un homme noir, montrez que vous pouvez élire aussi une femme ). Son discours avait cependant des accents d’adieux.
    Un Bilan global mitigé, des sondages moins favorables que prévu, font que le risque de voir un Donald Trump revanchard devenir Président des Etats Unis est bien réel. Devant les représentants à la convention en présence de Bill Clinton, il a fait cet aveu : « jamais aucun homme ni aucune femme n’a été mieux préparé », pour exercer la fonction présidentielle, « pas moi, pas Bill , personne ! ». Puis Barack Obama a insisté sur l'absence de plan d'un candidat républicain peu attaché aux faits et a rejeté avec force le tableau sombre d'une Amérique fragile et sur le déclin dressé par un Donald Trump démagogique prétendant vouloir remettre de l’ordre, par la force si il le fallait.
    C'est une Hillary radieuse qui l’a rejoint sur scène à la fin de son discours, sous les ovations de leurs partisans, reboostés et prêts à affronter une campagne qui s'annonce difficile. Ils se sont ensuite serrés dans les bras l'un de l'autre comme dans un film des grandes heures d'Hollywood, en joignant leurs mains comme un dernier symbole, un geste fort d'unité. « God bless América ! »… y aura-t-il un happy-end ? Le scénario est loin d'être écrit d'avance!

    Hillary Clinton

    0 commentaire Catégories : International, politique
  • Deux terroristes de Daech ont attaqué une église à Saint-Etienne-du-Rouvray, en Seine-Maritime. Ils ont égorgé Jacques Hamel un prêtre de 86 ans.

    Déjà en Irak comme en Syrie les islamo-fascistes de Daesh loin d'être de valeureux combattants n'ont fait que la démonstration de leur lâcheté en égorgeant et en massacrant à tour de bras, des civils désarmés, hommes, femmes et enfants allant même jusqu'à les brûler vif dans des cages de fer, en les jetant dans des bains d'acide ou du haut d'une tour. Leur seul prétexte ? l'appartenance de leurs victimes à des minorités religieuses ou parce que ceux-ci refusaient de se plier aux us et coutumes de leur dictature imbécile. Mais c'est une autre paire de manche quand ils trouvent en face d'eux des combattants déterminés, comme peuvent en témoigner les pershmergas kurdes et l'armée irakienne qui leur ont infligé ces dernières semaines de sérieux revers sur le terrain. En Europe là où ils tentent d'importer leur sale guerre et leur idéologie nauséabonde, ils ne valent pas mieux, si ce n'est pire. Les lâches parlent aux lâches. Ils recrutent des petites frappes qui préparent leurs coups comme les voyous de droit commun qu'ils sont, en recherchant la faille qui leur permettra d’atteindre leurs cibles comme ils l’ont fait pour un simple cambriolage. Armés de leurs Kalachnikovs, leurs ceintures explosives, leur armes blanches, ils s’attaquent à des ennemis armés eux de tout autre chose : des dessinateurs armés leurs crayons et leur humour, des jeunes armés de leurs rêves et de leurs musiques, des gens de tout âge avec ou sans religion et même des enfants armés d’insouciances, des êtres humains à qui ils reprochent de vouloir faire la fête ou de tout simplement vivre libres. Et si il en fallait s'en convaincre encore davantage,leur dernier acte de bravoure, un prêtre âgé de 86 ans dans son église ouverte à tous ,finissant à peine son office, en prière, avec comme seule arme l’amour de son prochain. Quel courage ! Pour ces mercenaires revendiqués par l’Etat islamique! Mais quel courage!

    jacques hamel

     

    0 commentaire Catégories : barbarie, International, islamisme, la France, racisme, religion, terrorisme
  • C’est parti pour Hillary Clinton, candidate démocrate à l'élection présidentielle américaine


    Devancée par Donald Trump de trois points dans les derniers sondage, Hillary Clinton, la candidate démocrate à l'élection présidentielle américaine doit faire face au succès d'une vidéo sur You Tube l'accusant de "mentir pendant treize minutes de suite"( 7,8 millions de vues). Au moment où Bernie Sanders vient d'apporter un soutien sans faille à sa candidature à la Maison Blanche, ceci est du plus mauvais effet. Surtout qu'on y voit la candidate se renier sur des positions qu'elle défendait encore la semaine dernière, comme quand elle se dit maintenant opposée aux accords commerciaux ultra libéraux, alors qu'on la sait très liée au lobbies financiers. Mais la mécanique est lancée elle va tout faire pour rallier les suffrages des partisans de son ex-challenger et nouveau supporter, Bernie Sanders. Partisans toutefois pas très enthousiastes et furieux que la direction du parti ait favorisé Hillary Clinton comme l'a démontré la fuite de nombreux courriels pour la soutenir. Ils ont manifesté leur mécontentement lors de l'ouverture de la convention démocrate, en organisant quelques chahuts… Face à un Donald Trump, qui ne lui ménage pas ses coups, la traitant même de " Hillary la menteuse!" La dernière ligne droite pour la Maison Blanche s’installe dans une campagne d'une rare violence! Toute proportion gardée, ceci n'est pas sans rappeler ce qui se prépare en France pour 2017. On y reparlera bientôt là aussi de revirements, de promesses non tenues, de mensonges, etc. Le tout là aussi sur fond d'élections présidentielles, alors profitons pour une fois de ce retard traditionnel pris par rapport à nos amis américains pour ne pas faire encore les mêmes erreurs…

    hillary, bernie, trump

    0 commentaire Catégories : International, politique
  • nos politiques de droite comme de gauche doivent s'unir comme le souhaite deux tiers des français

    Alors que Bernard Cazeneuve et ses services sont mis en cause dans la gestion de la sécurité lors de l'attentat du 14 juillet à Nice et que le ministre de l'intérieur vient de porter plainte en diffamation contre la responsable du centre de surveillance de la Ville,
    Alors que nos politiques de droite comme de gauche y vont chacun de leur petite phrase assassine et alimentent sans en mesurer les dangers de vaines polémiques sur les responsabilités des uns et des autres,
    Alors qu'ils ne font que renvoyer au français la caricature d'eux mêmes , remettant au goût du jour comme par un triste ironie du sort la célèbre phrase de Brice de Nice : " je respecte ton avis tu vois mais en même temps c’est pas le mien, donc c’est pas le bon...",
    Alors que déjà préoccupés par l'échéance présidentielle, ces mêmes politiques se divisent là où au contraire il faudrait s'unir, comme le souhaite deux tiers des français dans un récent sondage. Se rendent-ils compte, pour conclure, nos politiques qu'ils ne font là que le jeu, à la fois de Daesh qui n'en espérait pas tant, mais également de ceux ou plus précisément de celle qui compte bien surfer sur le climat d'inquiétude, voire de peur légitime, de nos concitoyens, ainsi que sur leur exaspération pour cette classe politique aux affaires à qui il semble que de jours en jours ils ne fassent plus confiance… 

    Brice, valls, nice

    0 commentaire Catégories : la France, politique
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu