Avertir le modérateur

Un hypermarché Auchan dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne sur les étiquetages des produits israéliens

L’opération de stigmatisation d’Israël continue car aux yeux de l’U.E. ce pays est le seul responsable du conflit qui l’oppose aux palestiniens. Après son traitement inhumain envers une caissière la marque Auchan fait encore parler d’elle mais dans un tout autre genre (la marque a besoin de se refaire…). Un hypermarché Auchan situé dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne concernant les produits en provenance des territoires disputés. Au rayon fruits et légumes un panneau affiche : « mandarines en provenance des territoires occupés de Cisjordanie ». En effet l’’U.E. considère qu’il s’agit ici d’une  simple mesure « technique » plutôt que d’une mesure « politique ». Mais sur le terrain cette mesure, associée à la récente résolution 2334 de l’ONU, est plutôt perçue comme un vrai parti pris politique. Tout faire pour que le gouvernement Israélien accepte de facto les bases de la négociation pour revenir aux frontières de 1967. Ces frontières sont les frontières qui existaient entre Israël, l'Egypte, la Jordanie et la Syrie jusqu’au 4 juin 1967. Ces trois pays sont entrés en guerre le 5 juin 1967 contre Israël. Depuis la résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations unies du 22 novembre 1967 maintient légalement un principe de paix elle est toujours d’actualité, mais nombreux sont ceux qui voudraient faire en sorte que la guerre des six jours n’ait jamais existé on appelle ça du révisionnisme. Revenons sur les directives de l’étiquetage de l’U.E. C’est en 2015 que la Commission européenne, a adopté ces « lignes directrices » imposant un étiquetage spécifique sur les produits israéliens des localités juives de Judée-Samarie, territoire ancestral « du peuple juif » mais pas reconnu comme tel sous cette appellation par la communauté internationale car territoire revendiqué par les Palestiniens sous le vocable « Cisjordanie ». Il faut savoir que techniquement avant la création de l’Etat d’israel c’est-à- dire en 1946 le mot de « Cisjordanie » n’existait pas. L’impact économique de cette mesure va faire des dégâts surtout coté palestinien, plus de 25 000 palestiniens travaillent légalement pour des entreprises israéliennes implantées dans ces territoires dit « disputés » et sont payés 3 à 4 fois plus que les salaires pratiqués dans des entreprises palestiniennes. Contraindre des entreprises à fermer c’est priver d’autant d’emplois que nécessaires plusieurs milliers de personnes. Quand un étiquetage veut surtout attirer l’attention sur le mot « juif » sans le nommer c’est de l’antisémitisme point barre et on sait très bien ce à quoi cela fait référence. Vouloir faire la paix c’est bien mais utiliser des méthodes des années 30 pour y parvenir c’est moins bien…

PS : aux dernières nouvelles l’hypermarché Auchan concerné a retiré ses étiquetages 

auchan, antisémitisme

0 commentaire Catégories : antisémitisme, Europe, International, la France, le parti de la haine, moyen-orient, propagande, terrorisme

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu