Avertir le modérateur

  • Un hypermarché Auchan dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne sur les étiquetages des produits israéliens

    L’opération de stigmatisation d’Israël continue car aux yeux de l’U.E. ce pays est le seul responsable du conflit qui l’oppose aux palestiniens. Après son traitement inhumain envers une caissière la marque Auchan fait encore parler d’elle mais dans un tout autre genre (la marque a besoin de se refaire…). Un hypermarché Auchan situé dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne concernant les produits en provenance des territoires disputés. Au rayon fruits et légumes un panneau affiche : « mandarines en provenance des territoires occupés de Cisjordanie ». En effet l’’U.E. considère qu’il s’agit ici d’une  simple mesure « technique » plutôt que d’une mesure « politique ». Mais sur le terrain cette mesure, associée à la récente résolution 2334 de l’ONU, est plutôt perçue comme un vrai parti pris politique. Tout faire pour que le gouvernement Israélien accepte de facto les bases de la négociation pour revenir aux frontières de 1967. Ces frontières sont les frontières qui existaient entre Israël, l'Egypte, la Jordanie et la Syrie jusqu’au 4 juin 1967. Ces trois pays sont entrés en guerre le 5 juin 1967 contre Israël. Depuis la résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations unies du 22 novembre 1967 maintient légalement un principe de paix elle est toujours d’actualité, mais nombreux sont ceux qui voudraient faire en sorte que la guerre des six jours n’ait jamais existé on appelle ça du révisionnisme. Revenons sur les directives de l’étiquetage de l’U.E. C’est en 2015 que la Commission européenne, a adopté ces « lignes directrices » imposant un étiquetage spécifique sur les produits israéliens des localités juives de Judée-Samarie, territoire ancestral « du peuple juif » mais pas reconnu comme tel sous cette appellation par la communauté internationale car territoire revendiqué par les Palestiniens sous le vocable « Cisjordanie ». Il faut savoir que techniquement avant la création de l’Etat d’israel c’est-à- dire en 1946 le mot de « Cisjordanie » n’existait pas. L’impact économique de cette mesure va faire des dégâts surtout coté palestinien, plus de 25 000 palestiniens travaillent légalement pour des entreprises israéliennes implantées dans ces territoires dit « disputés » et sont payés 3 à 4 fois plus que les salaires pratiqués dans des entreprises palestiniennes. Contraindre des entreprises à fermer c’est priver d’autant d’emplois que nécessaires plusieurs milliers de personnes. Quand un étiquetage veut surtout attirer l’attention sur le mot « juif » sans le nommer c’est de l’antisémitisme point barre et on sait très bien ce à quoi cela fait référence. Vouloir faire la paix c’est bien mais utiliser des méthodes des années 30 pour y parvenir c’est moins bien…

    PS : aux dernières nouvelles l’hypermarché Auchan concerné a retiré ses étiquetages 

    auchan, antisémitisme

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, Europe, International, la France, le parti de la haine, moyen-orient, propagande, terrorisme
  • Vladimir Poutine a confirmé un nouvel accord de cessez-le-feu en Syrie

    Pendant que dans le camps américain on s’évertue à finir la mandature de Barack Obama en héros en marchant sur des oeufs avec des discours et des analyses, dans le but de résoudre l’historique conflit entre israéliens et palestiniens, le président russe Vladimir Poutine a confirmé ce jeudi un nouvel accord de cessez-le-feu entre le régime syrien et l'opposition armée en Syrie. « Trois documents ont été signés: le premier est entre le gouvernement syrien et l'opposition armée sur le cessez-le-feu sur l'ensemble du territoire syrien,le deuxième sur la mise en place de mesures visant à contrôler le respect de la trêve et le troisième  est une déclaration de la volonté des partis de lancer des négociations de paix sur le règlement syrien » a souligné le président russe. Cette accord de  cessez-le-feu exclut toutefois les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ainsi que ceux du Front al-Nosra (ex-branche syrienne d'al-Qaïda) faut pas pousser non plus…

    Vladimir Poutine, Syrie

    0 commentaire Catégories : International, moyen-orient
  • critères de sélection discriminatoires dans une agence immobilière Laforêt aux Lilas


    Cas de flagrant délit de racisme ordinaire. C’est écrit noir sur blanc sur une fiche technique de visite de format A4 : "Attention, important pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de Noir. Immeuble avec des policiers uniquement ». Habituellement les cas de discrimination sont difficiles à prouver mais cette fiche qui a tourné sur les réseaux sociaux a suscité l’indignation générale. La propriétaire du bien a réagi dans le Parisien, se défendant purement et simplement d’être raciste. "Je ne m’explique pas ce qui se passe. Je ne suis absolument pas raciste, j’ai trois Maghrébins et un Noir [sic] comme locataires ». Le responsable de l’agence immobilière LaForêt des Lilas concerné a reporté la faute sur une de ses "collaboratrices naïve et mal formée", qui, "sur injonction de la propriétaire raciste", aurait "retranscrit sans savoir" (on s’emmêle dans les branches là…). En tous les cas SOS Racisme étudie la faisabilité d’une action en justice. La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) a dit vouloir saisir le Parquet de Paris et se portera partie civile. Sur son compte Twitter, le réseau des franchisés LaForêt a présenté ses "plus sincères excuses » et la direction France devrait se réunir la semaine prochaine pour prendre les décisions qui s’imposent: équiper de lunettes tous les collaborateurs franchisés LaForêt…

    LaFôret, racisme

    0 commentaire Catégories : racisme
  • A Cuba une loi interdit désormais l’usage du nom de Fidel Castro

    À Cuba une loi vient juste d’être approuvée (à l’unanimité) par le Parlement elle interdit désormais l’usage du nom de Fidel Castro « pour baptiser des institutions, places, parcs, avenues, rues ou autres sites publics, ainsi que pour tout type de décoration, reconnaissance ou titre honorifique ». Cette loi se conforme ainsi aux dernières volontés de Fidel Castro, décédé le 25 novembre 2016 à 90 ans. Cependant un artiste ou un écrivain pourra s’inspirer de la figure du guide de la révolution cubaine « EL COMANDANTE » pour créer une œuvre autour de sa personnalité qui confèrerait à l’étude de « son inestimable trajectoire dans l’histoire » de Cuba… Cependant les médias cubains n’ont pas précisé dans la même fougue les sanctions encourues pour quiconque ne respecterait pas cette nouvelle loi. Si les Cubains eux-mêmes veulent tourner la page de l’époque CASTRO (on peut les comprendre) il n’y a aucune raison pour qu’outre-Atlantique une personnalité de haut rang se mette à les contrarier? À moins que la plus nostalgique d’entre eux, se manifeste…

    Ségolène, Castro

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, International, People, politique, propagande, PS
  • une jeune femme de 23 ans embauchée comme caissière a perdu son bébé sur son lieu de travail

    Drame de la vie ordinaire dans un supermarché. Fadila une jeune femme de 23 ans embauchée début novembre au Auchan de Tourcoing par le biais d’un contrat de professionnalisation de six mois quelques jours après son embauche souffre de nausées et de maux de tête. Elle décide d’aller consulter son médecin qui lui prescrit une prise de sang. Verdict : Fadila est enceinte de deux mois. De retour au travail, elle demande à sa supérieure hiérarchique d’alléger son planning et de lui laisser la possibilité de se rendre aux toilettes régulièrement car elle vomit souvent. Mais au bout d’une semaine, prise de malaises, Fadila est mise en arrêt maladie. La semaine suivante elle revient en caisse, assise sur son siège, les douleurs reviennent. Quand elle demande un doliprane pour les atténuer, on lui répond que le responsable habilité à lui en donner n’est pas là. Elle doit se contenter de cette réponse. Vers 17 heures n’en pouvant plus, elle se lève et découvre que son fauteuil est plein de sang, ainsi que son pantalon. Les pompiers arriveront vite sur place et inviteront Fadila à se rendre aux toilettes mais malheureusement il est trop tard. Dans la cuvette des toilettes un secouriste découvre le résultat de sa fausse couche, Fadila a perdu son bébé. Face à ce drame la direction du supermarché de Auchan décline sa responsabilité et répond  qu’elle «n’avait pas été informée de demande d’aménagement de l’emploi du temps». Celle-ci lui aurait même fait remarquer qu’elle est «partie avant l’heure» le jour de l’accident (plus gros tu peux pas). Fadila reste évidemment sous le choc. La direction du supermarché dénonce une «instrumentalisation calomnieuse de cette situation douloureuse». Fadila sera reçue par celle-ci «dès son plein rétablissement». En espérant que l’échange de mots sera amical…  

    Auchan

    1 commentaire Catégories : esclavagisme, faits divers, Santé, syndicalisme
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu