Avertir le modérateur

Attentat terroriste à Jérusalem au camion bélier sur un groupe de soldats israéliens

Hier en début d'après-midi en Israël à Jérusalem un camion a foncé sur un groupe de soldats israéliens. Au dernier bilan: quatre morts et dix-sept blessés, tous des militaires. Les quatre soldats décédés, Yael Yekutiel, Shir Hajaj, Shira Tzur et Erez Orbach, étaient tous âgés de 20 ans. Deux d’entre eux, Tzur et Orbach étaient des citoyens américains. Selon les sources du Premier ministre israélien l'auteur de l'attaque est un israélien-arabe résidant à Jérusalem-Est, il serait également un sympathisant de Daech. Le camion s'est précipité sur un groupe de soldats avant de faire demi-tour pour leur foncer à nouveau dessus. Les militaires se sont dispersés et ont fini par répliquer et abattre le terroriste. Assez rapidement dans un communiqué, le président François Hollande a condamné cet "odieux attentat". "La France rappelle son attachement à la sécurité d’Israël et poursuivra sans relâche sa lutte contre le terrorisme", a-t-il déclaré. Ce nouveau drame intervient cinq jours après l’affaire, très médiatisée, d'un jeune soldat israélien Elor Azaria, 20 ans qui a été reconnu coupable  par un tribunal militaire israélien d'homicide volontaire sur un autre terroriste palestinien à l’arme blanche. Après Nice et Berlin désormais Jérusalem s’ajoute à ce macabre palmarès des villes aux attentats au camion bélier et cela confirme un mode opératoire de mieux en mieux rodé pour faire le maximum de tués. Parmi les réactions internationales on peut citer le département d’État américain qui a « condamné avec grande fermeté cette terrible attaque à la voiture-bélier commise par un terroriste à Jérusalem ». Le sénateur du Texas, Ted Cruz a déclaré que les « les terroristes qui s’en prennent aux soldats de Tsahal sont les ennemis de la paix ». Thierry Solère, porte-parole du candidat à l’élection présidentielle François Fillon, a fait part de sa solidarité ainsi que François Fillon lui-même via Twitter. Côté palestinien plusieurs dirigeants du Hamas ont très vite apporté leur soutien à l’auteur de cette attaque terroriste et bonbons et gâteaux ont été distribué dans les rues de Gaza. Le président de l'AP Mahmoud Abbas est quant à lui plus préoccupé par le transfèrement de l'ambassade américaine à Jérusalem qu'à promis Donald Trump plutôt que de dénoncer cet acte barbare commis par l'un des siens. À 6 jours de la conférence internationale que la France veut initier pour retrouver un dialogue pour la paix concernant le conflit israélo-palestinien, il semblerait que des consignes ont été donné : surtout silence radio dans la presse pour cette affaire ça pourrait remettre en question le parti pris unilatéral de la conférence de Paris…

Jérusalem

La Porte de Brandebourg à Berlin s'est illuminée lundi aux couleurs du drapeau israélien, à l'occasion d'une manifestation de solidarité avec les victimes de l'attentat de Jérusalem, qui a couté la vie à quatre soldats. Paris n'a pas illuminé sa Tour Eiffel comme elle l'avait fait pour Berlin. Déni de solidarité? Dans la nuit parisienne il est facile désormais d'y voir un peu plus clair sur la position de la France…

 

Berlin

 

0 commentaire Catégories : antisémitisme, barbarie, International, moyen-orient, paix, presse, terrorisme

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu