Avertir le modérateur

Pour gagner du temps Marine Le Pen demande un recours au niveau européen

Il n’y a pas que François Fillon qui se pose en victime, Marine Le Pen elle se dit traquée… Elle a demandé un recours au niveau européen de la décision du parlement européen, afin de retenir une partie de ses indemnités confisquée suite aux soupçons d’emplois fictifs. Mais à la différence de François Fillon les poursuites judiciaires ne concernent pas seulement Marine Le Pen. Outre Mme Griset – mise en examen (inculpée) par la justice française – les sommes perçues par Thierry Légier, son garde du corps, font aussi l’objet d’une procédure de recouvrement. Concernant «la procédure de recours» ; trois autres eurodéputés FN, dont Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch, également soumis à des retenues sur salaires pour des faits similaires avaient fait une demande de recours mais celui-ci a été rejetée le 16 février par la Cour, qui a constaté « l’absence d’urgence». Marine Le Pen qui soulève les mêmes arguments sait très bien que son recours a donc «toutes les chances d’être rejeté». En fait elle est plus maline que François Fillon elle veut gagner du temps car le recours en annulation ne sera jugé sur le fond que dans plusieurs mois. Si la justice n’est simplement qu’une autorité aux yeux de Marine Le Pen, elle sait en tout cas qu’elle a suffisamment d’impact sur le terrain politique et médiatique pour avoir le pouvoir d’être expéditive dans les urnes et pas seulement sur le papier…

Marine Le Pen

0 commentaire Catégories : campagne 2017, Justice, le parti de la haine, politique

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu