Avertir le modérateur

International - Page 4

  • Un mercato de grande ampleur pour le PSG 100% qatari

    Rappelez-vous c’était en janvier 2015, on sortait à peine de la tragédie de l’attentat contre Charlie Hebdo et de l’Hyper casher, en Corse, lors d’une rencontre Bastia vs PSG de championnat de Ligue 1 des supporteurs bastiais déployaient une grande banderole dans les tribunes : «. Le Qatar finance le PSG... et le terrorisme ». Une banderole qui avait fait polémique mais qui avait été vite éteinte par les instances du football français. Mais voilà le Qatar est de nouveau sous le feu des projecteurs en pleine crise diplomatique avec ses voisins et cela confirme bien ce qu’il y avait écrit précisément sur la banderole. En France le marché sportif des joueurs ouvre ses portes et le budget prévisionnel du PSG (club 100% qatari depuis 2013) pour la saison 2017-2018 sera de 220 millions d'euros pour les mercatos d'été et d'hiver. Un mercato de grande ampleur pour un PSG qui se voit encore une fois très grand, mais la question qui nous taraude de façon répétitive : si que le climat politique actuel défavorable pour le Qatar continue et les dégradations du pouvoir qatari en place se confirment, le Qatar pourra t-il avoir la légitimité d’organiser la coupe du Monde 2022 de football? Le PSG est probablement un des éléments de la réponse…

    mercato, PSG

     

    0 commentaire Catégories : économie, International, la France, Sport, terrorisme
  • Les pays du Golfe disent vouloir isoler le Qatar

    L’après DAESH a donc commencé réellement. L’Arabie saoudite, les émirats arabes unis, le Bahreïn, l’Égypte et le Yémen disent avoir rompu leurs liens avec le Qatar, ils accusent Doha de "soutien au terrorisme" et suspectent le petit état du golfe Arabique d’avoir des liens avec Al-Qaida et le groupe État islamique (EI)… Les liaisons aériennes avec ce pays sont suspendues à partir de ce jour et la fermeture des espaces aériens aux vols de la compagnie aérienne du Qatar est effective. Les ressortissants du Qatar sont invités à partir d'ici 14 jours. Un certain nombre de mesures qui décrivent une vraie mise en scène de crise diplomatique prenant en otages les habitants de la capitale qatarie qui se sont rués ce matin sur les produits alimentaires, vidant des rayons entiers de supermarchés. Est-ce que cela sera suffisant pour préparer le Qatar pour 2022 et faire passer la pilule pour son soutien au terrorisme?

    qatar

     

    0 commentaire Catégories : International, moyen-orient, terrorisme
  • Avec son #MakeOurPlanetGreatAgain Emmanuel Macron a frappé très fort…


    Le président de la République française Emmanuel Macron s’est adressé en anglais à toute la planète, deux heures après l'annonce par Donald Trump du retrait des États-Unis de l'accord de Paris. Son discours était bien ciselé et il a fait mouche. Il a invité les chercheurs scientifiques américains que Donald Trump dénigre à rejoindre la France et en parodiant le slogan de campagne de Trump, « rendez Sa Grandeur à la planète" il a frappé très fort… Le « Make our planet great again » a été abondamment partagé sur les réseaux sociaux et repris sur les toutes les grandes chaînes de télévision internationales. La France au premier plan et en anglais de surccrois ça fait longtemps que l’on n'avait pas vu cela. Gagner sur le thème de l’écologie s’est faire aussi coup double sur le plan national. Le FN est convulsé à l’idée de voir que le nouveau président de la France peut se soumettre à la langue de Shaekspeare et du coté des insoumis, Jean-luc Mélenchon, empêtré dans sa rhétorique assassine autour du drame humain de ce jeune militant Rémi Fraisse, voit son principal axe de campagne (l’écologie) lui passer sous la barbe. C’est beau la France qui gagne…

    France

    0 commentaire Catégories : écologie, Europe, International, Macron, politique
  • Donald Trump a pris la décision de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris

    Fidèle à ses engagements Donald Trump a pris la décision de retirer les États-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Cet accord prévoyait de réduire à moins de 2°C le réchauffement mondial par rapport au niveau actuel. Pour atteindre cet objectif il faudrait que chaque pays fasse 10% à 15% d'efforts supplémentaires pour compenser le désengagement américain. Certains États américains ont déjà promis qu'ils allaient respecter l'accord de Paris malgré la décision de leur président. En France le président Emmanuel Macron a formulé une réponse cinglante à la décision de son homologue américain «  c’est une erreur pour les États-Unis et pour notre planète » et à la rhétorique assez égoïste de Donald Trump : «  il est temps de rendre à l’Amérique sa Grandeur », le président français a répondu : «  rendons sa Grandeur à notre planète ». Touché-coulé. Alors que le Français Thomas Pesquier revient d’une mission dans l’espace, avec cette décision le Président Donald Trump se prépare lui est y partir « far far away… »

    Trump, cop21

    0 commentaire Catégories : écologie, International
  • Donald Trump annoncera sa décision sur l’accord de Paris à 15 heures

    L’analogie entre le célèbre personnage de fiction King-Kong et l’actuel président des États-Unis est assez troublante, jugez plutôt. Dans le film original de 1933 réalisé par Merian c. Cooper et Ernest B. Schoedsack le nom de Kong lui est donné par les indigènes de Skull Island « île du crâne » où l'évolution s'est arrêtée il y a des milliers d'années. « Kong » un nom vraiment fait pour Donald Trump, non?  Mais quel avenir souhaite-t-il donner à ces millions d’enfants américains en annonçant aujourd’hui le retrait de son pays de la COP 21 de Paris signé par son prédécesseur en 2015. « J’annoncerai ma décision sur l’accord de Paris jeudi à 15 heures. Dans la roseraie de la Maison-Blanche. RENDRE SA GRANDEUR A L’AMERIQUE ! ». En fait il y a quatre raisons majeures qui le poussent à prendre cette décision. La première est que vis-à-vis des obligations internationales des réductions de dioxyde de carbone les États-Unis suivant la COP 21 ont un devoir de résultat attendu en 2025 alors que la Chine et l’Inde eux sont attendus au tournant en 2030 cet écart de traitement lui est insupportable. La deuxième raison (au de là du respect de sa promesse de campagne électorale) c’est l’emploi directement créé autour de la reprise des mines de charbon dans son pays et la création de plus de 65000 emplois, alors que dans le même temps, le secteur des énergies renouvelables, public et privé, a déjà créé plus de trois millions d’emplois outre-Atlantique. La troisième raison elle est plus politique « il lui faut réduire absolument le fardeau réglementaire des entreprises » pour faire croître l'économie. La raison fondamentale repose sur la remise en question scientifique du concept de réchauffement climatique dû à l’activité humaine. Il faut savoir qu’il y a beaucoup de climato septiques chez les républicains américains. Dans un récent tweet Donald Trump s’exprimait en écrivant ceci : « le concept de réchauffement de la planète a été créé par et pour les Chinois afin de rendre le secteur manufacturier américain non concurrentiel ». Plutôt que de rendre « Sa Grandeur à l’Amérique » il risque de l’isoler encore un peu plus comme il l’a fait récemment au dernier sommet du G7. L’été sur les plages avec Mélania s’annonce encore plus chaud que prévu…

    Trump, cop21

    0 commentaire Catégories : écologie, International, politique
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu