Avertir le modérateur

les républicains - Page 5

  • La sécurité sociale dans le programme de François Fillon est une coquille vide

    Le prochain ministère de la santé en 2017 sous François Fillon préférera le "libéralisme médical" exacerbé à la sécurité sociale pour tous, c’est clairement annoncé. Un candidat de droite résolument radical serait qualifié de mou s’il ne proposait pas des réformes complètement injustes. Pour réduire les dépenses publiques de santé François Fillon  a une recette il prévoit de transférer la prise en charge des soins courants (hors hospitalisation et affections graves) aux assurances complémentaires (mutuelles, instituts de prévoyance et compagnies d'assurance). De plus il veut instaurer une "franchise médicale universelle  en fonction des revenus dans les limites d'un seuil et d'un plafond, le reste à payer étant pris en charge par les assurances complémentaires », tout va se faire au feeling car le flou artistique est de rigueur dans ce genre de réforme ou sinon le mot libéralisme n’aurait pas de sens. Il en fallait pas mieux pour tuer le faux malade qui simule en nous (ouah t’as rien 38,2 tu confonds avec le taux horaire par semaine). Que va t-il se passer vraiment? Les personnes appartenant aux classes moyennes, bien portantes, ayant une bonne hygiène de vie vont très vite en avoir marre de payer deux fois: une fois la Sécurité sociale au titre de la solidarité avec les personnes ayant une maladie grave et avec les très pauvres et en contrepartie l'Assurance maladie ne leur remboursera plus pratiquement aucun soin, et une deuxième fois payer pour leur assurance privée (c’est à dire prévoir offres concurrentielles) de plus en plus chère pour eux et leur famille s’ils veulent être remboursés correctement. Ils en viendront logiquement à réclamer la fin du monopole de la Sécurité sociale. Et ce sera la fin de la Sécu à la papa mise en place en 1945. Les médecins préfèreront forcément le clientélisme et s’écarterons peu à peu de leur mission première de soins, les patients choisiront de se soigner en fonction de leur capacité financière de remboursement. De là il n’y a qu’un pas pour que l’Etat abroge pendant l’été le tiers payant généralisé par un 49.3 si nécessaire – ce qui fera plaisir aux médecins de ville qui verront leurs rémunérations augmenter. Le pendant pour eux ça sera d’inciter la médecine libérale à désengorger l'hôpital publique ce qui aura pour effet d’augmenter le numérus clausus pour les médecins. Autant associer un compte de miles à la carte vitale pendant qu’on y est, à partir de 1000 on a le droit à un suppositoire…

    Fillon, sécurité sociale

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, les républicains, Santé
  • Ce soir aura lieu le débat télévisé entre les deux finalistes de la primaire de la droite François Fillon et Alain Juppé


    Le débat télévisé entre les deux finalistes de la primaire de la droite François Fillon et Alain Juppé aura bien lieu comme prévu ce jeudi soir. C’est clair ça sera un moment de vérité entre le maire de Bordeaux à l'offensive pour tenter de rattraper son rival qui a eu le soutien de l’ex-président Nicolas Sarkozy, il est mathématiquement largement favori. Mais dans chaque camp on n’a pas attendu ce débat pour s’invectiver et se balancer des noms d’oiseaux. Laurent Wauquiez Président par intérim de « Les Républicains » qui soutient Fillon a jugé que la « ligne rouge » a été largement franchie en déclarant : « depuis lundi, certaines attaques, certaines caricatures sont inacceptables ». Nicolas Sarkozy a expliqué mercredi à une cinquantaine de parlementaires à qui il voulait exprimer sa reconnaissance que le déchaînement contre lui s'est désormais retourné contre Fillon. Quoi qu’il en soit ce soir Fillon et Juppé auront deux minutes de réponse pour chaque question. Trois grands thèmes ont été retenus : « Quel président serez-vous ? Quelle société voulez-vous ? Quelle vision de la France ? » C’est le genre de questions auquel chaque Français a déjà la réponse, reste le spectacle ou la bataille de chiffres et dans tous les cas il faudra faire la différence, un peu d'audace messieurs!

    Fillon, Juppé

     

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, les républicains, politique
  • Nicolas Sarkozy est arrivé troisième au premier tour de la primaire de la droite avec un petit 20% des suffrages


    C’est ce qu’on appelle une vraie défaite politique. Malgré son assurance désinvolte et son positionnement systématique d’ancien chef d’état qu'il imposait à chaque débat télévisé Nicolas Sarkozy est arrivé ce dimanche troisième au premier tour de la primaire de la droite avec un petit 20% des suffrages loin derrière son poursuivant François Fillon que l’on donnait battu à chaque parution de sondage. Nicolas Sarkozy a estimé qu’il était temps pour lui « d’aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passion publique ». Le constat est simple, il n’a pas su convaincre, s’enfonçant même dans ses travers qui lui ont couté cher par le passé (le Karcher, les frites, les gaulois, pov’con, etc.) c’est rien mais c’est un tout qui résume bien l’homme et sa capacité à se renouveler . C’est vrai que l’on apprend toujours de ses erreurs mais manifestement pas lui. Désormais il aura tout le temps pour passer à autre chose. Le désarroi du sarkozysme est bien ancré quant à lui dans la société française au de là de ce que l’on pouvait imaginer, pour preuve le mandat de François Hollande n’a pas suffit à l’effacer et apparemment les français en demanderaient encore en élisant François Fillon en 2017 à moins qu’ils fassent plus fort que les américains? Tout reste possible…

    Sarkozy, prison,

     

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, les républicains, politique
  • Avec François Fillon  la droite primaire remporte le premier tour de la primaire de la droite

    Le piège vient de se refermer  sur les électeurs de gauche qui ont voté hier à la primaire de la droite pour faire barrage à Nicolas Sarkozy. Ils ont certes atteint leur objectif Nicolas Sarkozy est éliminé, mais cette victoire est une victoire à la Pyrrhus.  Leur vote n’est qu’un vote d’aversion pour un homme politique qui n’a cessé de flirter avec les idées d’extrême droite en surfant sur un populisme ambiant, mais ont-ils lu le programme de François Fillon ? Savent-ils que ce programme est le plus à droite de la campagne présidentielle qui s’annonce ? Savent-ils par exemple qu’il y a dans son entourage des personnalités très à droite comme Bruno Retailleau ancien dauphin de Philippe de Villiers ? Ont-ils bien pris la mesure de son projet ? Revenir sur la loi Taubira, supprimer 500 000 fonctionnaires et les 35 h par un retour au 39h payées 37h. Et même si ces électeurs de gauche se déplaçaient dimanche prochain pour soutenir Alain Juppé il semble qu’il soit difficile maintenant d’empêcher la victoire à la primaire de la droite de François Fillon le candidat le plus à droite de la droite. Le visage du premier tour de la présidentielle va changer. Fillon prendra-t-il des voix à  Marine Le Pen  dès le premier tour, comme Sarkozy l’avait fait en 2007 ?  Quel sera le poids d’un Emmanuel  Macron ? D’un Jean-Luc Mélenchon ? François Bayrou sera-t-il candidat ? Celui qui remportera la primaire de la gauche sera-t-il capable de tenir son rang ? Quoiqu’il en soit et si on réfléchit un peu,  il y a quand même un paradoxe à penser que ces électeurs de gauche qui ont voté hier Alain Juppé n’ont pas de mots assez durs contre François Hollande, on  marche sur la tête ! Pendant ce temps Marine qui visiblement ne s’appelle plus Le Pen lance une nouvelle " rose bleue" synthèse entre la gauche pour la rose et la droite pour la couleur bleue. Cette rose est couchée en travers de sa nouvelle affiche comme déposée sur un cercueil, tout un symbole ! 

    sarkozy, prison,

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, les républicains
  • C’est aujourd’hui le premier tour de la primaire de la droite pour la présidentielle de 2017.

    Environ 10 000 bureaux de vote sont ouvert ce dimanche à 8 heures et plusieurs millions de citoyens français iront voter. Pour cela ils devront verser 2 euros et signer noir sur blanc qu’ils partagent les «valeurs républicaines de la droite et du centre». Les sondages ont donné longtemps et régulièrement Alain Juppé comme favori faisant la course en tête devant Nicolas Sarkozy, avant une spectaculaire remontée ces derniers jours de François Fillon. Mais on le sait tout est possible au vu de ce qui s'est passé outre-Manche la semaine dernière… Mais la grande victoire de cette grande première pour la droite française est surtout que certains candidats se sont affranchis comme Jean-François Copé et d’autres sont sortis de l’ombre comme Jean-Frédéric Poisson qui s'est révélé lors du premier débat télévisé. D'entrée de jeu, il savait qu'il n'avait évidemment aucune chance de l'emporter mais il a affirmé ses idées extrêmes droitières au fur et à mesure de sa médiatisation prenant de l'assurance et se permettant même de quitter en pleine interview le plateau de France 3. Tu vois Poisson gagner toi? Je me marre…

    primaire de la droite

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, les républicains, politique
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu