Avertir le modérateur

politique - Page 5

  • Emmanuel Macron souhaite vérifier les situations fiscales et les éventuels conflits d'intérêt des futurs ministres


    Dans un communiqué, le bureau de l'Élysée a expliqué que la composition du gouvernement sera connue ce mercredi 17 mai à 15 heures. Emmanuel Macron, qui a fait de la moralisation de la vie publique une des priorités de son mandat, cherche à éviter les affaires comme celles qui ont entaché le quinquennat de son prédécesseur. Édouard Philippe son tout nouveau premier ministre nommé lundi, "a souhaité introduire un temps de vérification afin que la direction générale des Finances publiques et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) puissent réaliser les diligences nécessaires". Une reprise en main de la partition politique pour signifier également à ses futurs détracteurs qu’il est le véritable chef d’orchestre désormais…

    macron

    0 commentaire Catégories : Justice, Macron, politique
  • Emmanuel Macron élu président de la république française

    Au lendemain de la très nette victoire d'Emmanuel Macron le Français retrouve sa vraie nature bougonne, ronchonne et chafouine et ça fait du bien. L’ex-ministre de l'économie a recueilli 66,09% des suffrages exprimés contre 33,94% pour la candidate fasciste Marine le Pen. Devant les différentes vagues populistes venant de l’extrême droite et de l’extrême gauche les « yaka-faukon » ont failli faire chavirer le navire du capitaine Macron en apparence, mais rien qu’en apparence. Au de là d’une simple victoire d’un brillant jeune homme de 39 ans c’est une seconde chance pour l’Europe qui est donnée et ce n’est pas rien. Plutôt qu’un enclavement d’un pays et un repli sur soi ou le risque d’une monnaie dévaluée, c’est au contraire le pari de la gagne et de l’imagination que les Français ont portée au suffrage universel, et rien que pour ça on peut leur dire à tous un grand merci! (même aux insoumis…)

    insoumis

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, Europe, insoumis, la France, Macron, politique
  • Finalement plus de la moitié des «insoumis» voteraient finalement en faveur du candidat d’ »En marche !

    Après avoir obtenu la quatrième place du premier tour de la présidentielle, avec près de 19,5 % des voix le porte-drapeau de La France insoumise a passé quelques jours à la campagne cette semaine. Malgré une vive polémique concernant son rejet du front républicain les enquêtes d’opinions  montrent que plus de la moitié des «insoumis» voteraient finalement en faveur du candidat d’ " En marche ! " au second tour , plus d'un tiers choisirait l'abstention, le vote nul ou blanc, et une part marginale, environ 10 %, donnerait son suffrage à Marine Le Pen (10%! mazette!). Au siège du Grand Orient de France (GODF) une des loges de l'organisation veut sanctionner la position ambiguë du leader de La France insoumise, jugée incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie. Jean-Luc Mélenchon a assuré qu'il accomplirait son devoir électoral : « Ce que je vais voter, je ne vais pas le dire. Mais il n'y a pas besoin d'être grand clerc pour deviner ce que je vais faire». C’est vrai ça pourquoi chercher la petite bête tout le temps? 

    mélenchon

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, politique, Sondage
  • Le débat présidentielle sur TFI en dessous du niveau de la Marine…

    Le débat tant attendu hier soir sur TFI entre les deux finalistes pour la campagne présidentielle 2017 n’a  apporté aucune réponse sur le fond. Pas un seul mot sur l’écologie et la culture. Deux heures trente de débat entre Emmanuel Macron et Marine le Pen qui a mobilisé plus de 17 millions de téléspectateurs devant leur télé où invectives et insultes fusaient l’une après l’autre. La présidente du FN pathétique a été jusqu’à reprendre une fausse rumeur diffusée quelques heures plus tôt sur la toile : « J'espère qu'on n'apprendra pas que vous avez un compte offshore aux Bahamas où je ne sais pas...». Une attaque  sans aucune vérification de Marine le Pen à l'encontre d'Emmanuel Macron qui repose sur un hoax fabriqué de toute pièce. Un débat en résumé qui n’a pas relevé le niveau de la mer ni sur les méthodes employées par l’extrême droite quand elle se sent affaiblie et fragilisée ni sur rien, vite de l’eau…

    débat

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, je, tu, il magouille, le parti de la haine, politique
  • Mélenchon piège à cons

    Dimanche soir, bougon, ronchon et amer de finir en quatrième position du premier tour de l'élection présidentielle, le leader « Maximo » de la France insoumise qui nous promettait Cuba sans le soleil n'a pas donné de consignes de vote à ses 7 millions d'électeurs. Cette décision contraste avec le reste de la gauche, qui a décidé à l'unisson de faire barrage à Marine le Pen. Ségolène Royal a dit regretter profondément cette décision, tout comme Emmanuel Macron, elle a rappelé qu'en 2002, celui qui était encore membre du PS avait appelé avec virulence à faire battre Jean-Marie le Pen, qui affrontait alors Jacques Chirac au second tour de la présidentielle. Il faut croire que pour Mélenchon, Macron 2017 c’est pire que Chirac 2002, comprenne qui peut. Même ses alliés communistes ont fait part de leur malaise. Le secrétaire national du PCF Pierre Laurent qui pense fortement aux législatives, alerte : "L'accession de Marine le Pen à l'Élysée est un danger réel, il faut cesser de le banaliser". Quant au insoumis ils ont jusqu'au 2 mai pour choisir entre trois options : "je vote blanc ou nul", "je vote Emmanuel Macron" et "je m'abstiens". Même si Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, après avoir déclaré : " que le Front national est un danger pour le monde du travail» a appelé les "insoumis" à "ne pas apporter une voix au Front national", il n’est pas sûr que les dits « insoumis » justement se soumettent à ce mot d’ordre. Selon le dernier sondage Présitrack d'OpinionWay-ORPI pour "Les Échos", 18 % des électeurs "insoumis" se tourneront vers Marine le Pen au second tour. Si on y ajoute ceux qui choisiront l’abstention ou le vote blanc, voilà une bonne nouvelle pour Marine le Pen. Jean-Luc « Badman » qui à son tour à « des pudeurs de gazelle » n’a pas attendu le choix de ses militants et à charger son fidèle « robin » : Alexis Corbière de dire à la presse « que quel que soit le choix de ces derniers, Jean-Luc Mélenchon ne communiquera pas sur son choix personnel ». Bel exemple de respect de la démocratie même dans son propre camp. C’est vrai peu importe que le FN arrive au pouvoir, Jean-Luc qui comme on le sait n’est pas dans le besoin pourra toujours se réfugier sous des cieux plus cléments, au Venezuela par exemple où en fidèle compagnon de l’ « alliance bolivarienne » il sera accueilli chaleureusement par le Président Maduro qui lui aussi à ses « insoumis », mais visiblement pas les mêmes.

    Mélenchon

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, politique
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu