Avertir le modérateur

propagande - Page 2

  • Alors que la guerre fait rage sur terrain une autre guerre virtuelle se joue sans complexe, celle de l’information

    Il est possible que je ne me fasse pas d’ami aujourd’hui… Depuis le début de ce conflit meurtrier qui se déroule en Syrie je me demande de plus en plus qui dit vrai? Alors que la guerre fait rage sur le terrain n’épargnant aucun civil innocent, une autre guerre se joue sous mes yeux sans complexe par médias interposés, son but selon moi est d’alimenter les réseaux sociaux en propagandes bien tempérées. Ce combat médiatique c’est d’abord un combat politique qui tente en premier lieu de légitimer la victoire de l’un des deux camps, l’armée syrienne ou les rebelles à Alep qui s’opposent car l’histoire ne retiendra que le vainqueur. Images bidonnées sur Photoshop postées sur Twitter, mises en scène filmées, intox sur l’hôpital, la désinformation bat son plein et complique encore plus la tâche de celui qui veut s’informer de manière claire et limpide sur la situation actuelle en Syrie. Pour exemple, lors d’une conférence de presse dans les locaux des Nations-unies une journaliste canadienne indépendante Eva Bartlett a affirmé qu’« aucune » organisation fiable n’était présente dans l’Est d’Alep, ce qui fait que les médias occidentaux ne disposeraient d’aucune information fiable sur la zone. Sur ce point elle a tout à fait raison mais Le Monde se sentant visé dans son édition du 15 décembre a pris soin de lui répondre : « les journalistes du Monde à Beyrouth sont par exemple au contact de personnes qui ont fui Alep, et certains récits valident tout à fait l’existence de civils victimes des forces syriennes. Leurs chroniques de l’écrasement de la rébellion se fondent aussi sur des sources institutionnelles, mais également, par exemple, sur les récits de contacts sur place. » Ce qui ne contredit absolument pas les propos de cette journaliste bien au contraire. Selon Libération, il est à noter que cette journaliste écrit régulièrement pour le site pro-syrien Russia Today (ce qui ne lui donnerai pas un statut d’objectivité absolue selon le quotidien). Quoi qu’il en soit en il y a peine deux ans pour dénoncer un autre conflit qui se voulait meurtrier et qui prenait le chemin de l’enlisement les mêmes médias autorisés ont su favoriser les mobilisations pour que dans les rues des différentes capitales européennes s’exprime le refus de la barbarie mais visiblement pour la Syrie aujourd’hui c’est différent, pourquoi?

    désinfo, Syrie

     

    0 commentaire Catégories : International, média, moyen-orient, presse, propagande
  • François Hollande and Anne Hidalgo unveiled commemorative plaques and presented a bouquet of flowers in tribute to the victims of terrorism of 13 November 2015

    Today in Paris commemorative plaques were unveiled and each time a minute of silence was observed. The official route of tributes began at the Stade de France in Paris and then to the different places where terrorism struck at restaurants : La Bonne Bière, Le Comptoir Voltaire, La Belle Equipe Carillon and Le Petit Cambodge. On the facade of the city hall one could read the motto of the capital "fluctuat nec mergitur." It is 10:55 when François Hollande unveiled two commemorative plaques at the Bataclan. He welcomes the security services and the ambulance, the members of Eagles of death metal group are present, as well as families of victims and survivors. The duty of memory belongs to all, despite the false controversy relayed via AFP on sites like Le Monde or Le Figaro about two members of the American rock band who were refused entry to the room last night, where Sting gave a concert. If there was defamatory it is to justice to bring light and not the newspapers that exceed by far their prerogative. November 13, 2015 ... Never forget !

    Bataclan, Eagle of death

    Text translated by Luc Chalon (Anvers- Belgium)

     

    0 commentaire Catégories : barbarie, International, islamisme, la France, presse, propagande, terrorisme
  • Les Républicains : le candidat Jean-Frédérique Poisson a affirmé que la proximité de Hillary Clinton avec les super-financiers de Wall Street et « sa soumission aux lobbies sionistes » était un danger pour l’Europe et la France

    Restons en haute mer puisque l’actualité nous y oblige. Bien que ce soit la célèbre chanteuse populaire Edith Piaf qui chantait « emporté par la foule » (Piaf étant un petit oiseau au départ…), hier c’est plutôt « emporté par la houle » que le candidat Jean-Frédérique Poisson (un gras et gros poisson) s’est laissé dériver avec vomi balancé sur le bastingage. C’est dans un entretien accordé à Nice-Matin, que ce candidat qui se présente à la primaire de la droite, a affirmé que « la proximité de Hillary Clinton avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l’Europe et la France ». Pour sa part Thierry Solère, député LR et président de la Commission d’organisation de la primaire de la droite a déclaré :« En tant que député de Boulogne/Boulogne-Billancourt, je condamne avec la plus grande force les propos de Jean-Frédéric Poisson » (…) « Dans notre pays, l’évocation du "lobby sioniste" n’a pas la même signification qu’aux Etats-Unis », cette expression « nourrit les thèses conspirationnistes et a un caractère insidieusement antisémite », a-t-il ajouté. Il n’est pas le seul à droite a avoir dénoncé les déclarations du candidat Poisson, Bruno Le Maire à l’Emission Politique sur France 2 a dit : « Il y a dans notre pays des actes antisémites qui vont jusqu’à l’assassinat et je ne comprends pas qu’on puisse tenir de tels propos. Je le condamne et ce sera aux électeurs de juger ». Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé jeudi soir qu’elle saisirait la Haute Autorité de la primaire. C’est sûr que la théorie du complot sioniste qui est une des variantes des théories du complot en général vise à interpréter le mouvement sioniste comme une conspiration visant à dominer le monde. Elle est bizarrement née en France au même moment que l'affaire Dreyfus ce n’est pas d’hier donc… Jean-Frédéric Poisson ce bras droit de Christine Boutin qui est aussi président du Parti chrétien-démocrate compte bien sur les voies de l’extrême droite pour exister politiquement et pour preuve ce soir il va soutenir son ami Robert Ménard en compagnie de Phillipe de Villiers à la Mutualité ils sont tous les trois pour un rapprochement de la droite et du FN. Il est clair que chez les Républicains avec Poisson le loup est entré dans la bergerie et si on ajoute à cela certains vieux éléphants du PS histoire de rester dans le paysage politique des complotistes en tout genre on est prêt pour l’Arche de Noé. Comme dirait l’autre après moi le déluge…

    Jean-Frédérique Poisson, complotisme,

     

    2 commentaires Catégories : antisémitisme, campagne 2017, le parti de la haine, les républicains, politique, propagande
  • le Pape François a relancé le débat sur la théorie du genre dans les manuels scolaires français

    Tout le monde connaît le dicton : "L’habit ne fait pas le moine". Il va falloir rajouter à celui-ci une déclinaison assez lourde de sens : "Une ministre ne fait pas le genre"… Hier le Pape François a relancé le débat sur la théorie du genre, dénonçant le "sournois endoctrinement à la théorie du genre" propagé dans les manuels scolaires français. Des propos jugés "légers" et 'infondés" par la ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem sur l'antenne de France Inter ce matin. C’est étrange que l’épiscopat recentre volontairement le débat sur une supposée théorie du genre dans les manuels scolaires français alors que sa vocation première est bien de vouloir inciter des garçons à vouloir porter la robe : c'est franchement amoral, non ? Najat de son côté ne donne pas l’exemple, toujours habillée en mec. Difficile de mettre un quelconque crédit à sa défense…

    Najat Vallaud Belkacem, genre

    0 commentaire Catégories : éducation, Eglise, politique, propagande, religion
  • Geoffroy Didier veut mettre en place un "test de radicalisation" dans les collèges et les lycées

    Le jeune loup qui monte de la droite revancharde, Geoffroy Didier, a dit au micro d'Europe 1 vouloir mettre en place un "test de radicalisation" dans les collèges et les lycées. Ce test prendrait la forme "d'un entretien entre l’élève et un psychologue". L’objectif étant d’évaluer le degré plus ou moins avancé de radicalisation. Tout un programme en effet, ce jeune candidat à la primaire de la droite qui, il faut le noter, a du mal à récupérer ses signatures de soutient aux primaires, fait tout pour exister dans le brouhaha médiatique du « y a qu'à-faut qu'on »  face à la menace terroriste en France. Le monde de l’éducation gagnerait bien plus à faire des tests de consolidation du savoir et de culture ans les collèges plutôt qu’à instaurer un dispositif de suspicion qui nous renvoie à cette vieille France de qui vous savez…

    radicalisation

     

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, les républicains, politique, propagande, terrorisme
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu