Avertir le modérateur

écologie

  • Avec son #MakeOurPlanetGreatAgain Emmanuel Macron a frappé très fort…


    Le président de la République française Emmanuel Macron s’est adressé en anglais à toute la planète, deux heures après l'annonce par Donald Trump du retrait des États-Unis de l'accord de Paris. Son discours était bien ciselé et il a fait mouche. Il a invité les chercheurs scientifiques américains que Donald Trump dénigre à rejoindre la France et en parodiant le slogan de campagne de Trump, « rendez Sa Grandeur à la planète" il a frappé très fort… Le « Make our planet great again » a été abondamment partagé sur les réseaux sociaux et repris sur les toutes les grandes chaînes de télévision internationales. La France au premier plan et en anglais de surccrois ça fait longtemps que l’on n'avait pas vu cela. Gagner sur le thème de l’écologie s’est faire aussi coup double sur le plan national. Le FN est convulsé à l’idée de voir que le nouveau président de la France peut se soumettre à la langue de Shaekspeare et du coté des insoumis, Jean-luc Mélenchon, empêtré dans sa rhétorique assassine autour du drame humain de ce jeune militant Rémi Fraisse, voit son principal axe de campagne (l’écologie) lui passer sous la barbe. C’est beau la France qui gagne…

    France

    0 commentaire Catégories : écologie, Europe, International, Macron, politique
  • Donald Trump a pris la décision de retirer les Etats-Unis de l'accord de Paris

    Fidèle à ses engagements Donald Trump a pris la décision de retirer les États-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Cet accord prévoyait de réduire à moins de 2°C le réchauffement mondial par rapport au niveau actuel. Pour atteindre cet objectif il faudrait que chaque pays fasse 10% à 15% d'efforts supplémentaires pour compenser le désengagement américain. Certains États américains ont déjà promis qu'ils allaient respecter l'accord de Paris malgré la décision de leur président. En France le président Emmanuel Macron a formulé une réponse cinglante à la décision de son homologue américain «  c’est une erreur pour les États-Unis et pour notre planète » et à la rhétorique assez égoïste de Donald Trump : «  il est temps de rendre à l’Amérique sa Grandeur », le président français a répondu : «  rendons sa Grandeur à notre planète ». Touché-coulé. Alors que le Français Thomas Pesquier revient d’une mission dans l’espace, avec cette décision le Président Donald Trump se prépare lui est y partir « far far away… »

    Trump, cop21

    0 commentaire Catégories : écologie, International
  • Donald Trump annoncera sa décision sur l’accord de Paris à 15 heures

    L’analogie entre le célèbre personnage de fiction King-Kong et l’actuel président des États-Unis est assez troublante, jugez plutôt. Dans le film original de 1933 réalisé par Merian c. Cooper et Ernest B. Schoedsack le nom de Kong lui est donné par les indigènes de Skull Island « île du crâne » où l'évolution s'est arrêtée il y a des milliers d'années. « Kong » un nom vraiment fait pour Donald Trump, non?  Mais quel avenir souhaite-t-il donner à ces millions d’enfants américains en annonçant aujourd’hui le retrait de son pays de la COP 21 de Paris signé par son prédécesseur en 2015. « J’annoncerai ma décision sur l’accord de Paris jeudi à 15 heures. Dans la roseraie de la Maison-Blanche. RENDRE SA GRANDEUR A L’AMERIQUE ! ». En fait il y a quatre raisons majeures qui le poussent à prendre cette décision. La première est que vis-à-vis des obligations internationales des réductions de dioxyde de carbone les États-Unis suivant la COP 21 ont un devoir de résultat attendu en 2025 alors que la Chine et l’Inde eux sont attendus au tournant en 2030 cet écart de traitement lui est insupportable. La deuxième raison (au de là du respect de sa promesse de campagne électorale) c’est l’emploi directement créé autour de la reprise des mines de charbon dans son pays et la création de plus de 65000 emplois, alors que dans le même temps, le secteur des énergies renouvelables, public et privé, a déjà créé plus de trois millions d’emplois outre-Atlantique. La troisième raison elle est plus politique « il lui faut réduire absolument le fardeau réglementaire des entreprises » pour faire croître l'économie. La raison fondamentale repose sur la remise en question scientifique du concept de réchauffement climatique dû à l’activité humaine. Il faut savoir qu’il y a beaucoup de climato septiques chez les républicains américains. Dans un récent tweet Donald Trump s’exprimait en écrivant ceci : « le concept de réchauffement de la planète a été créé par et pour les Chinois afin de rendre le secteur manufacturier américain non concurrentiel ». Plutôt que de rendre « Sa Grandeur à l’Amérique » il risque de l’isoler encore un peu plus comme il l’a fait récemment au dernier sommet du G7. L’été sur les plages avec Mélania s’annonce encore plus chaud que prévu…

    Trump, cop21

    0 commentaire Catégories : écologie, International, politique
  • La nouvelle équipe gouvernementale du président Macron est enfin prête.

    Composée de personnalités politiques de droite, de gauche, du centre ainsi que de personnalités de la société civile dans respect de la parité, ce nouveau gouvernement est vraiment une première dans le genre. La vraie nouveauté c’est l’entrée de Nicolas Hulot. Après avoir refusé à Chirac, Sarkozy et aussi à Hollande il a fini par accepter à Macron un poste qui va le mettre devant ses choix et ses responsabilités. En rendant hommage une dernière fois à Ségolène Royal il le concède : " Vous me laissez un socle d’acquis qui va peut-être rendre ma position plus confortable et j’espère protéger ce que vous avez obtenu "(…) " J’ai été du côté de ceux qui exigeaient, je vais peut-être découvrir que c’est un rôle plus facile que ceux qui réalisent», a-t-il dit. Hier la cotation en bourse de l’action EDF à l’annonce de sa nomination perdait plus de 6,57% et elle continue encore à reculer ce jeudi. Avec Nicolas Hulot, Emmanuel Macron a certes réalisé une belle " prise " mais c’est un pari risqué car il n'hésitera pas à claquer la porte si quelque chose de fondamental lui déplaît, mettant en péril la cohésion gouvernementale. Mélanger un Hulot à la transition écologique et solidaire avec un Bruno Lemaire à l’économie pourfendeur connu des lobbys des laboratoires et de l’agriculture intensive, attendre quelques mois, le résultat risque d’être détonnant…

    hulot, renaud

    0 commentaire Catégories : écologie, Macron, politique
  • Denis Baupin va porter plainte contre les plaignantes qui l’accusaient d’harcèlement et d’agression sexuelle.

    Alors qu’aujourd’hui on célèbre la 40e journée internationale des droits de la femme on apprend dans l’affaire Denis Baupin (élu EELV et député de la 10ᵉ circonscription de Paris) que l'enquête a été bouclée pour cause de faits «prescrits». L’intéressé s’est dit "satisfait que son innocence soit prouvée » même si certains faits étaient "susceptibles d'être qualifiés pénalement". Il y a un an jour pour jour Denis Baupin posaient pour une photo avec du rouge à lèvres contre les violences sexuelles faites aux femmes ce qui avait provoqué la colère et les témoignages de huit femmes victimes de ses propres abus de harcèlement et d’agressions sexuelles. Mais Denis Baupin est joueur et il ne compte pas en rester là, il veut sortir de l’ombre, il a annoncé qu’il allait porter plainte pour diffamation contre Europe Écologie-Les Verts (son propre parti) et contre les plaignantes. Il semblerait que pour cet écologiste « les fleurs du mal » ne soient pas seulement que de la poésie…

    baupin, EELV

    0 commentaire Catégories : barbarie, écologie, faits divers, Justice
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu