Avertir le modérateur

écologie

  • Denis Baupin va porter plainte contre les plaignantes qui l’accusaient d’harcèlement et d’agression sexuelle.

    Alors qu’aujourd’hui on célèbre la 40e journée internationale des droits de la femme on apprend dans l’affaire Denis Baupin (élu EELV et député de la 10ᵉ circonscription de Paris) que l'enquête a été bouclée pour cause de faits «prescrits». L’intéressé s’est dit "satisfait que son innocence soit prouvée » même si certains faits étaient "susceptibles d'être qualifiés pénalement". Il y a un an jour pour jour Denis Baupin posaient pour une photo avec du rouge à lèvres contre les violences sexuelles faites aux femmes ce qui avait provoqué la colère et les témoignages de huit femmes victimes de ses propres abus de harcèlement et d’agressions sexuelles. Mais Denis Baupin est joueur et il ne compte pas en rester là, il veut sortir de l’ombre, il a annoncé qu’il allait porter plainte pour diffamation contre Europe Écologie-Les Verts (son propre parti) et contre les plaignantes. Il semblerait que pour cet écologiste « les fleurs du mal » ne soient pas seulement que de la poésie…

    baupin, EELV

    0 commentaire Catégories : barbarie, écologie, faits divers, Justice
  • Cécile Duflot arrivée en troisième position de la primaire EELV est éliminée


    Il y eu un avant Cécile Dufflot, il aura donc un après Cécile Dufflot pour le parti Europe Écologie-Les Verts(EELV) qui appelait ses militants à voter pour le premier tour de sa primaire. À la surprise générale, la députée de Paris, Cécile Duflot est arrivée en troisième position avec seulement 24%, elle a été éliminé. C’est un véritable séisme politique sur la planète écolo. Un camouflet pour celle qui faisait figure de favorite dans ce scrutin auquel ont participé plus 12 000 personnes, soit 75 % des inscrits. Ils lui ont pourtant préféré les moins connus Yannick Jadot et Michèle Rivasi, tous les deux députés européens et anciens de Greenpeace. Au de là des griefs et des raisons qui ont amené à ce résultat c’est l’avenir politique de ce parti qui est en jeu au vu de ce premier scrutin. À la question : est ce que les militants qui ont voté pour des candidats moins connus n’ont pas pris le risque que leur parti ne soit pas représenté du tout à la présidentielle? C’est fortement possible car sortir une ex-ministre de l’avenir politique ne fera qu’affaiblir son image politique d’autant que les 500 signatures risquent d’être difficiles à obtenir. À la question est-ce qu’en éliminant la candidate la plus charismatique ne risque-t-on pas d’avoir un report de voix massif vers Jean-Luc Mélenchon qui a mis une bonne dose d’écologie au cœur de son programme ? La réponse est oui c’est vrai, je vous remercie d’avoir posé cette question et c’est un réel risque mais seuls les puristes feront la différence… À la question est-ce que les militants vont devoir remonter leurs manches pour convaincre plus à gauche si le candidat Yannick Jadot est choisi? Ils ont tout intérêt à le faire et aussi faire comprendre que des différences fondamentales subsistent entre lui et Jean-Luc Mélenchon sur l’exercice du pouvoir, l’Europe ou encore la « souveraineté populaire ». S’ils n’y parviennent pas ils iront à la pêche…

    cecile duflot

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, écologie, politique
  • 2017 : Nicolas Hulot renonce à être candidat


    "J'ai décidé de ne pas être candidat à la présidentielle.". "Ce que je ne peux pas, c'est endosser l'habit de l'homme providentiel et présidentiel. Je ne me sens ni suffisamment armé, ni suffisamment aguerri pour cela". L'annonce de Nicolas Hulot, tombée mardi 5 juillet dans la soirée a jeté un froid dans les rangs des champions de la lutte contre le réchauffement climatique. Les écologistes ont fait part de leur déception après le retrait du candidat qu'ils jugeaient le mieux placé pour porter le projet écologiste à la présidentielle. Il faut dire que l'ancien présentateur d'"Ushuaia" sur TF1 est coutumier du fait. Il avait renoncé une première fois lors de la présidentielle de 2007 et avait été battu par Eva Joly lors de la primaire écologiste de 2011. Malgré des sondages qui le créditaient de 11% des intentions de vote au premier tour, d’une pétition de plus de 55.000 signatures, Nicolas a tout compte fait décidé de se mettre… au vert!

    Hulot, renaud

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, campagne présidentielle 2017, écologie, politique
  • Autriche : l'élection présidentielle a été invalidée pour irrégularités…

    On a failli avoir un deuxième référendum au Royaume uni on aura droit à une nouvelle élection présidentielle en Autriche. Les Autrichiens devront retourner aux urnes car le second tour de l'élection présidentielle du 22 mai, qui a vu l'écologiste Alexander Van der Bellen battre de peu le candidat d'extrême droite du FPÖ Norbert Hofer, a été invalidé vendredi par la Cour constitutionnelle. L'enquête et les auditions de la Cour ont permis de confirmer que plusieurs dizaines de milliers de bulletins provenant du vote par correspondance avaient été dépouillés de façon irrégulière, accusant le scrutin d'être entaché d'irrégularités, le FPÖ avait saisi la Cour constitutionnelle. Cette décision de la cour est donc perçu comme une victoire pour le parti d’extrême droite autrichien et leurs alliés se sont également félicités de ce retournement de situation. En France Marine Le Pen : a notamment déclarée : «après l'heureuse victoire du Brexit au Royaume-Uni, (...) l'Autriche a elle aussi l'occasion de retrouver le chemin de la liberté et de la fierté nationale» sous entendu que l’occasion était belle pour un « AuXit ». Côté écologiste on attend avec impatience la réaction de Cécile Duflot qui devrait apporter au candidat Alexander Van der Bellen un soutien et des conseils précieux en matière de stratégie électorale à moins qu’elle ne se les garde pour elle-même pour 2017?  En politique on en voit des fois des vertes et des pas mures et là c’est justement le cas…

    autriche, FPO

    0 commentaire Catégories : écologie, Europe, International, le parti de la haine, politique
  • Le Conseil d’Etat vient d’être saisi en urgence par des opposants au projet d’aéroport de Notre-Dame des landes

    Le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame des landes aura-t-il bien lieu le 26 juin prochain ? Le Conseil d’Etat vient en effet d’être saisi en urgence par des opposants au projet du futur aéroport qui contestent la légalité du décret en date du 23 avril dernier, qui organise la consultation locale. Ils remettent en question le périmètre de ce référendum (les électeurs du département de Loire-Atlantique) pour un projet aux enjeux, selon eux, régionaux voire nationaux… Le gouvernement considérant de son côté que la Loire-Atlantique est le département le plus touché par l’impact écologique et économique du projet de transfert. Si le Conseil d’Etat donnait raison aux opposants et que ce référendum venait à disparaitre dans la confusion générale, il serait intéressant de faire analyser les boites noires de ce crash en plein vol par les experts qui se réuniront bientôt à l’occasion de l’université du PS à Nantes. Il faut dire que l’endroit a été bien choisi…

    Notre-Dame des landes

    0 commentaire Catégories : écologie, Justice, la France, PS, Sondage
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu