Avertir le modérateur

Les dessins de JAP - Page 6

  • Emmanuel Macron : réchauffement climatique et terrorisme vont de pair

    Hier à Hambourg au G20 Emmanuel Macron a annoncé un nouveau sommet sur le climat. Sa petite phrase qui met en parallèle climat et terrorisme n’a pas fait l’unanimité : «on ne peut pas prétendre lutter efficacement contre le terrorisme si on n’a pas une action résolue contre le réchauffement climatique» a-t-il déclaré. Et pourtant comme le souligne le quotidien Libération dans un article paru le 8 juillet 2017 dès 2003 le Pentagone établit un lien entre changement climatique et sécurité dans un rapport rendu public, et en 2007 la Défense américaine a considéré officiellement le changement climatique comme un «multiplicateur de menaces». Des experts américains ont même conclu, en analysant la carte des territoires victimes de sécheresse et celle des territoires dominés par l’EI, qu’elles étaient quasi identiques. François Hollande en 2015 lors de son discours d’ouverture de la COP21, avait déclaré : «le réchauffement annonce des conflits comme la nuée porte l’orage [… Oui, ce qui est en cause avec cette conférence sur le climat, c’est la paix». Bernie Sanders en 2016 : «le dérèglement climatique est directement lié à l’expansion du terrorisme». C’est hier également que les forces militaires irakiennes ont annoncé la victoire face à l’ennemie DAESH à Mossoul. Mais qu’en pense miss météo?

    climat, daesh

    0 commentaire Catégories : écologie, International, Macron, terrorisme
  • Les résultats du baccalauréat 2017 sont tombés

    Les résultats du baccalauréat 2017 sont tombés et s’ils ne sont pas fait que des heureux. Le taux de réussite cette année s'élève à 78,6% avant rattrapage. Le principe pour l'avoir : avec une moyenne supérieure ou égale à 10, la pression peut retomber, le bac est en poche. Entre 8 et 10, c’est le repêchage avec les épreuves orales de rattrapage, qui débutent jeudi et se terminent vendredi. Les candidats doivent alors choisir une ou deux matières à repasser, généralement celles où ils pensent améliorer nettement leurs notes de l'écrit. En dessous de 8, c'est la porte. Pour ceux qui vont continuer ils choisiront des études avec diplôme au bout le plus souvent c’est jusqu’à cinq années après le bac. Pour les bacheliers qui veulent entrer dans la vie active de suite, les solutions d’insertions ne sont pas nombreuses, ils peuvent tenter les concours de fonctionnaires de catégorie B (gardien de la paix, secrétaire d'administration scolaire, etc.) ou via le CIDJ se former sur des carrières précises qui demandent le bac au minimum pour y rentrer. Au final, que les jeunes choisissent de suivre des formations courtes ou de faire de longues études, le bac reste en 2017 plus que jamais un « ticket » pour avoir le choix de faire ou de ne pas faire, d’être ou ne pas être, il faut choisir ton camps camarade!

    bac

    0 commentaire Catégories : éducation, emploi, la France
  • Emmanuel Macron crée une polémique juste avant son discours de Versailles

    Qui peut penser une seule seconde que juste avant son discours qu’il donnera à Versailles Emmanuel Macron se risquerait à l’improvisation lors de sa visite dans l’un des futurs plus grands incubateurs de Start-up du monde station F? Ce site voulu et imaginé par Xavier Niel le patron d'Iliade la maison mère de Free? La phrase en question : « ne pensez pas une seule seconde où si demain vous réussissez vos investissements ou votre start-up, la chose est faite. Non, parce que vous aurez appris dans une gare, et une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien, parce que c'est un lieu où on passe, parce que c'est un lieu qu'on partage", à déclarer le président de la République. En faisant référence à l’historique du lieu ferroviaire du site qui est situé le long des voies de la gare d'Austerlitz. Il faut être vraiment naïf ou sot pour penser une seule seconde que les mots choisis et voulus par le chef de l’État sont le fait d’une quelconque dérive intellectuelle. Tout d’abord sur le fond il faut replacer la phrase dite dans son contexte à savoir notamment prononcée devant les responsables de start-up. La réussite n’est rien en tant que telle que si elle est partagée entre tous. Un mépris de classe? Que néni, juste au pire une correspondance loupée… Rappelez-vous ce chant de la commune :
    « Debout, les damnés de la terre, debout, les forçats de la faim, la raison tonne en son cratère, c’est l'éruption de la faim. Du passé faisons table rase, foule esclave, debout, debout le monde va changer de base, nous ne sommes rien, soyons tout. C'est la lutte finale… » Dommage que Jean-Luc Mélenchon n’ait pas choisi d’aller à Versailles pour écouter la suite du discours…

    Macron, Start-up

    0 commentaire Catégories : communication, économie, International, Macron
  • Simone Veil née Jacob nous a quitté à l’âge de 89 ans

    Hier on a appris le décès d’une femme d’exception, une femme de tous les combats, ancienne magistrate, ministre de la Santé et académicienne Simone Veil née Jacob nous a quitté à l’âge de 89 ans. Jamais je n'aurai imaginer faire un dessin sur elle. En 2010 l’écrivain et académicien Jean d'Ormesson a eu ces mots : « J’avais eu l'honneur de la recevoir à l'Académie française au fauteuil de Racine, et j'avais évidemment évoqué les grandes époques de sa vie, c'est-à-dire d'abord la déportation, son témoignage sur la déportation, et ensuite la loi sur l'avortement qui avait été un combat incroyable. Elle a été abreuvée d'insultes. Je me rappelle des scènes où elle pleurait à la Chambre. Aujourd'hui, l’unanimité s'est faite sur son projet. C'est une femme qui aura marqué notre époque". Les hommages sonnent à l'unisson et tout le monde s’accorde à demander des obsèques nationales et une entrée de Simone Veil au Panthéon. Matricule 78651, ce numéro indélébile est resté marqué sur son bras gauche jusqu’à la fin de sa vie, Simone Veil né Jacob faisait partie d’une famille juive. " De cet héritage, il ne m’est pas possible de dissocier le souvenir sans cesse présent, obsédant même, des six millions de juifs exterminés pour la seule raison qu’ils étaient juifs. Six millions dont furent mes parents, mon frère et nombre de mes proches. Je ne peux me séparer d’eux. Cela suffit pour que jusqu’à ma mort, ma judéité soit imprescriptible ". En mars 1944, en plein centre-ville de Nice, Simone Jacob alors âgée de 16 ans (qui se faisait appeler Simone Jacquier) se fait arrêter dans les rues de Nice par deux Allemands en civil. C’est le début du cauchemar, elle sera transférée en avril 1944 avec sa famille vers les camps nazis de la mort : Auschwitz-Birkenau, Bobrek et Bergen-Belsen, elle y survécu mais perdit une grande partie de sa famille. Elle su se relever encore plus forte pour mener le combat qui sera le combat de toute sa vie. Nommée ministre de la santé en 1974 dans le gouvernement de Jacques Chirac, elle fera voter le premier projet de loi reconnaissant, en France, le droit à l’avortement pour les femmes. Cette femme qui a échappé de justesse à la mort dans les camps nazi a oeuvré de toutes ses forces pour que les femmes puissent choisir de donner la vie. « Personne n’a jamais contesté que l’avortement soit un échec quand il n’est pas un drame. Mais nous ne pouvons plus fermer les yeux sur les 300 000 avortements qui, chaque année, mutilent les femmes de ce pays, humilient ou traumatisent celles qui y ont recours… ». Pendant la guerre si elle avait été de l’autre côté elle aurait surement été une Juste permis les Justes, ce qu’elle fut en définitive. Et comme par hasard hier on apprenait également que Marine Le Pen avec tout le symbole politique que cela représente a été mise en examen pour "abus de confiance" et "complicité d'abus de confiance" dans l'enquête sur les assistants parlementaires d'eurodéputés FN. Simone peut partir tranquille, il ne reste plus qu’à faire Kaddish* …

    Simone Veil

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, Justice, la France, le parti de la haine, People, politique, racisme, Santé
  • La France insoumise boycotte la réunion du Congrès convoqué à Versailles le 3 juillet

    On peut légitimement se demander à quel jeu jouent les députés de La France insoumise, le parti qu’a créé Jean-Luc Mélenchon? Ils ont annoncé lors d'un point de presse au Palais-Bourbon qu'ils boycottaient la réunion du Congrès convoqué à Versailles le 3 juillet. Après la posture symbolique des cravates à l’assemblée nous voici  dans une nouvelle dimension d’opposition : "La violence que nous avons subie ne peut pas rester sans réplique, nous la retournons contre ceux qui nous la font subir [...] nous nous rebellons et nous n'irons pas", a déclaré le député des Bouches-du-Rhône. Mais de quelle violence s’agit-il? D’après  l'historien Christian Delporte c’est une attitude assez classique qui rappelle l'opposition du Parti communiste au temps du général de Gaulle dans les années 1960. L’objectif inavoué serait de délégitimer la Ve république et ses institutions, que tout cela ne peut plus fonctionner car antidémocratique d’une part et d’autre part montrer que « La France insoumise » est le premier parti d’opposition de gauche face à la majorité gouvernementale actuelle. D’autres aventuriers avant lui s’y sont casser les dents. Est-ce la bonne direction pour mobiliser au de là simple posture d’opposition? Versailles est à seulement quelques encablures du Parlement autant essayer de faire un petit effort afin de respecter le mandat de député que le peuple leurs a confié, d’autant que le billet de train est remboursé… 

    La France insoumise

    0 commentaire Catégories : insoumis, Macron, moi président je, politique
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu