Avertir le modérateur

insoumis

  • La France insoumise boycotte la réunion du Congrès convoqué à Versailles le 3 juillet

    On peut légitimement se demander à quel jeu jouent les députés de La France insoumise, le parti qu’a créé Jean-Luc Mélenchon? Ils ont annoncé lors d'un point de presse au Palais-Bourbon qu'ils boycottaient la réunion du Congrès convoqué à Versailles le 3 juillet. Après la posture symbolique des cravates à l’assemblée nous voici  dans une nouvelle dimension d’opposition : "La violence que nous avons subie ne peut pas rester sans réplique, nous la retournons contre ceux qui nous la font subir [...] nous nous rebellons et nous n'irons pas", a déclaré le député des Bouches-du-Rhône. Mais de quelle violence s’agit-il? D’après  l'historien Christian Delporte c’est une attitude assez classique qui rappelle l'opposition du Parti communiste au temps du général de Gaulle dans les années 1960. L’objectif inavoué serait de délégitimer la Ve république et ses institutions, que tout cela ne peut plus fonctionner car antidémocratique d’une part et d’autre part montrer que « La France insoumise » est le premier parti d’opposition de gauche face à la majorité gouvernementale actuelle. D’autres aventuriers avant lui s’y sont casser les dents. Est-ce la bonne direction pour mobiliser au de là simple posture d’opposition? Versailles est à seulement quelques encablures du Parlement autant essayer de faire un petit effort afin de respecter le mandat de député que le peuple leurs a confié, d’autant que le billet de train est remboursé… 

    La France insoumise

    0 commentaire Catégories : insoumis, Macron, moi président je, politique
  • Au Smic ou sans cravate, Jean-Luc Mélenchon a dit que l’opposition ne se résumera pas à ça! Dont acte…

    La devise de la Comédie-Française : « Simul et singulis » ce qui veut dire « être ensemble et rester soi-même ». ça  colle parfaitement avec la première séance d’ouverture parlementaire. A quelques pas de la maison de Molière se jouait hier à l’Assemblée nationale la première pièce de la troupe des insoumis qui y faisait hier sont entrée. Premier acte : les insoumis qui ont élu Jean-Luc Mélenchon chef du groupe (à sa demande) refusent d'applaudir François de Rugy le nouveau président  de l’assemblée après son premier discours (ce même président qui lui a été élu à l’issue d’un vote). "On se lève, on se relève, on acclame, on applaudit en cadence. Qui ? Monsieur de Rugy, qui est l'une des figures essentielles de l'opportunisme politique? »… Deuxième acte : On a critiqué les députés insoumis qui se sont  présentés dans l'hémicycle sans cravate… " Nous avons été dans la tradition de la continuité, nous ne nous déguisons pas ! » […]rappelez-vous de la blouse du député communiste Patrice Carvalho en 1997.[…]l’opposition ne se résumera pas à ça », Jean-Luc Mélenchon botte habilement en touche. Troisième acte et dénouement : Manuel Valls dit que Jean-Luc Mélenchon est un homme politique dangereux et que son mouvement  la France insoumise "se compromet avec l'islam politique".  « Ça n’est pas à lui de dire que les autres sont dangereux quand il s’est manifesté comme un danger", Jean-luc Mélenchon exulte dans son rôle principal. "Ce qu'il dit sur l'islamisme est un moyen pour lui d'exister… ». « Exister », le mot est lâché et c’est bien ce qu’il va falloir faire pour les insoumis devant cette farce quotidienne qu’ils sont prêts à nous livrer avec ou sans cravate, payés au Smic ou même grassement par l’argent du contribuable! Parce que la réalité nous rattrape tous et les députés du mouvement de Jean-Luc Mélenchon à cause de leur collègue François Ruffin vont devoir expliquer le temps venu pourquoi ils ne sont pas payés au Smic. Parce que les plus démunis, les futurs licenciés, assistent en spectateur à la gronde qui s’organise autour de la prochaine loi travail avant même qu’elle soit discutée et si, il y a des négociations, elles ne se feront sûrement pas comme au temps du  tiers état à la bougie. Les comédiens insoumis seront eux obligés de travailler même le dimanche, sans relâche, quelle comédie! À moins qu’ils trouvent un autre statut pour habit?

    jean-luc mélenchon, Les insoumis

     

    0 commentaire Catégories : insoumis
  • La fierté : Sous le pavé ça brule!


    Ce week-end même si le ciel semble se couvrir on est encore les pieds dans l’eau. À Paris, on peut découvrir au Centre Pompidou une exposition rétrospective consacrée à l’œuvre de David Hockney, le peintre des piscines. Non loin de là plusieurs milliers de personnes defilent à « la marche en couleurs pour les fiertés ». Une manifestation pour les droits et la fierté des minorités sexuelles, les LGBTQIA+. Acronyme, lettre par lettre, qui signifie ; Lesbiennes, gay, bisexuel, transgenre, queer, intersexe, asexuel et + pour son évolution d’autres genres. La mairie de Paris, malgré l’état d’urgence a autorisé quelques animations dans les rues. En périphérie de Paris avec les très fortes chaleurs de ces derniers jours, l'ouverture « sauvage » des bouches d'incendie a connu son apogée. Aux States on appelle ça le « street pooling », cette pratique consiste à déverrouiller volontairement une bouche d'incendie pour créer un geyser d'eau rafraîchissante dans la rue. D’après la société Veolia, qui est en charge de la distribution payante de l’eau dans certaines villes, 60 000 litres d'eau sont déversées sur la chaussée par heure, c'est l'équivalent de 60 piscines olympiques qui sont gaspillées. De l’argent qu’il faudra retrouver tôt ou tard… La fierté c’est un combat de tous les jours, s’affirmer soi-même, aux autres, tel que l’on est et ça dépasse parfois la raison. Question : la fierté n’est elle pas ce geyser que nous portons en nous et qui a nécessairement besoin d’exploser comme ces bouches d'incendie? Par exemple, dans la récente affaire autour de la députée France Insoumise Danièle Obono fraichement élus à l’assemblée nationale, s’agit-il de simple liberté d’expression ou de fierté? Celle-ci a été interrogée, lors de son passage aux Grandes Gueules sur RMC pour son soutien à une œuvre musicale intitulée « Nique La France ». Le journaliste Alain Marshall lui demande alors si elle peut dire "Vive la France »?. « Vous voulez que je me mette au garde-à-vous et que je chante la Marseillaise ? », rétorque Danièle Obono, après quelques hésitations. Un incendie qui aurait pu être éteint très rapidement si l’élue avait fait preuve dès le départ d’un peu plus de pédagogie et de raison. À croire qu’elle voulut que le feu se consumât. Inviter des grandes gueules, aux grandes gueules c’est un pari risqué car il y aura forcément un effet d’écho qui se mettra en place. C’est pour cette raison que Jean-Luc Mélenchon en bon pompier pyromane qu’il est sait comment galvaniser ses troupes…

    insoumis

    0 commentaire Catégories : France insoumise, insoumis, minorité, politique
  • Thomas Thévenoud et François Fillon avaient tous les deux rendez-vous avec la justice

    L'éphémère secrétaire d'État de François Hollande Thomas Thévenoud ex-député (PS) sortant de Saône-et-Loire a été fixé sur son sort aujourd’hui. La justice l’a condamné à trois mois de prison avec sursis, ainsi qu'à un an d'inéligibilité pour fraude fiscale par omission déclarative intentionnelle. Et comme par hasard du calendrier judiciaire François Fillon était également attendu ce lundi matin devant les juges pour balayer le volumineux dossier des emplois fictifs présumés de Penelope Fillon. L'avocat de François Fillon et celui de Thomas Thévenoud se sont refusé à tout commentaire.

    Thevenoud

     

    0 commentaire Catégories : insoumis, je, tu, il magouille, Justice, politique, PS
  • Emmanuel Macron élu président de la république française

    Au lendemain de la très nette victoire d'Emmanuel Macron le Français retrouve sa vraie nature bougonne, ronchonne et chafouine et ça fait du bien. L’ex-ministre de l'économie a recueilli 66,09% des suffrages exprimés contre 33,94% pour la candidate fasciste Marine le Pen. Devant les différentes vagues populistes venant de l’extrême droite et de l’extrême gauche les « yaka-faukon » ont failli faire chavirer le navire du capitaine Macron en apparence, mais rien qu’en apparence. Au de là d’une simple victoire d’un brillant jeune homme de 39 ans c’est une seconde chance pour l’Europe qui est donnée et ce n’est pas rien. Plutôt qu’un enclavement d’un pays et un repli sur soi ou le risque d’une monnaie dévaluée, c’est au contraire le pari de la gagne et de l’imagination que les Français ont portée au suffrage universel, et rien que pour ça on peut leur dire à tous un grand merci! (même aux insoumis…)

    insoumis

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, Europe, insoumis, la France, Macron, politique
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu