Avertir le modérateur

je suis charlie

  • Il y a deux ans des terroristes ont voulu tuer la liberté d’expression, la laïcité et cibler la communauté juive de France

    Le 7 janvier 2015, les frères Kouachi s'introduisaient dans les locaux du journal Charlie Hebdo dans le du XIe arrondissement de Paris et massacraient 12 personnes, dont des membres de la rédaction. Jeudi 8 janvier une jeune policière est tuée et un agent de voirie est blessé, dans une fusillade à Montrouge (92) perpétrée par le terroriste Amedy Coulibaly. Le 9 janvier ce même terroriste tuait 4 personnes dans une supérette Casher du XXe arrondissement de Paris. Il y a deux ans ces trois terroristes ont prémédité leurs excursions meurtrières pour tuer la liberté d’expression, la laïcité et cibler particulièrement la communauté juive de France. Il y a deux ans ces trois terroristes se réclamant de DAESH et d'Al-Qaida ont tué de sang-froid 17 personnes. Ils ont voulu par cette barbarie aveugle atteindre la France dans ce qu’elle représente de plus fort à savoir sa multiculturalité, son ouverture sur le monde et sur sa liberté au seing des lois de la République. On n’oublie rien…

    Charlie Hebdo, hyper Casher

     

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, barbarie, islamisme, je suis charlie, la France, presse, terrorisme
  • Pas encore officiellement candidat Nicolas Sarkozy fait ses gammes sur des thèmes de campagnes qu’il affectionne particulièrement…

    A une dizaine de jours de son officialisation à la primaire de la droite Nicolas Sarkozy fait ses gammes et va de petites phrases en petites déclarations, un peu comme s’il voulait nous donner des pistes sur ses prochains thèmes de campagnes (heureusement qu’on ne l’a pas attendu). Dans une interview accordé à l’hebdomadaire Valeurs actuelles l’ex-chef de l’Etat (le même qui a supprimé pendant sa mandature 12 000 postes de policiers) revient sur les attaques terroristes qui ont boulversé le pays, il dit : « en vingt mois, il y a eu 237 Français assassinés », « les barbares qui nous attaquent croient que nous sommes faibles, voilà la vérité ». La réponse du gouvernement ne s’est pas fait attendre et le premier ministre lui répond : « Nous sommes attaqués d’abord parce que nous sommes la France, parce que nous sommes le pays des droits de l’homme et du citoyen, parce que nos valeurs rayonnent depuis des décennies dans le monde. » bla,bla,bla… Une chose est sûre c’est que DAESH n’a surement pas fini de nous attaquer sur notre sol, aveuglément sans faire de distinction, qu’on soit fort ou faible. DAESH est un cancer. Le problème reste entier et les minutes de silence n’y suffiront sûrement pas…

    terrorisme,

    0 commentaire Catégories : barbarie, campagne 2017, Hollande, je suis charlie, les républicains, moi président je, politique, religion, Sarkozy, terrorisme
  • De violents affrontements ont éclaté ce mardi en marge du cortège de la manifestation contre le texte de la loi travail de Myriam El Khomri

    Alors que de violents affrontements opposant manifestants et casseurs aux forces de l’ordre, ont éclaté ce mardi en marge du cortège contre le texte de Myriam El Khomri, Manuel VALLS  a décidé de durcir le ton. Interpellé lors de la séance des questions au gouvernement, le premier ministre a réagi à l'attentat terroriste dont un couple de fonctionnaire de police a été victime à son domicile lundi soir à Magnanville (Yvelines). «Un cap dans l'horreur a été franchi » a-t-il d'abord déploré, avant de dénoncer, comme l'ont fait  les syndicats de police, l'actuel climat «anti-flics» notamment entretenu par certains opposants au projet de loi travail. «Nous devons (à nos policiers et nos gendarmes) une infinie gratitude. Et moi je n'accepte plus - je le dis avec force ici dans cet hémicycle - les mises en causes permanentes de ces hommes et de ces femmes qui risquent leur vie pour notre liberté ». 7 mois après la tuerie du Bataclan ,1 an et demi presque jour pour jour après la manif républicaine du 11 janvier 2015 où les policiers et les gendarmes avaient été mis à l'honneur par les manifestants, force est de constater qu’il n’y avait visiblement cet après-midi  aucun manifestant pour embarrasser un flic. Il est vrai que Renaud n’était pas là.

    cet, crs

     

    0 commentaire Catégories : islamisme, je suis charlie, la France, politique, Sécurité, Société, solidarité, syndicalisme
  • Le philosophe Alain Finkielkraut a voulu apprécier par lui-même « Nuit debout », il a été chassé sous les insultes.

    Le philosophe Alain Finkielkraut a voulu apprécier par lui-même la teneur des débats place de la République à Paris sous l’emblème « Nuit debout ». Il n'y est resté pas très longtemps car sa présence a très vite posé problème (quelques heures plus tôt l'ancien ministre des finances grec, Yanis Varoufakis est monté à la tribune lui a été chaleureusement accueilli). Le philosophe banni a été ensuite pris à partie par quelques individus puis chassé sous les insultes (tant qu'à faire). Un incident qui a provoqué de vives réactions au sein de la classe politique et sur les réseaux sociaux. Comment peut-on vouloir plus de liberté, plus de partage et zapper les règles fondamentales de respect? Comment  fait-on si on ne partage pas les idées de Alain Finkielkraut? Doit-on accepter ce type de traitement à son endroit? Comment peut-on imaginer un tel lynchage sur un personnage public invité souvent dans les médias? Ce lieu qui se voudrait un lieu d’échange ne serait-il pas une fumisterie à dormir debout? Force est de constater que le débat a ses limites pour les pourfendeurs de la rénovation d’une nouvelle société. Ils ne supportent pas que l’on ne pensent pas comme eux, qu’on ne voit pas les mêmes responsables qu’eux. Un préalable est donc requis pour refaire le monde. Je m'en doutai un peu …

    Alain Finkielkraut, Nuit debout,

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, barbarie, je suis charlie, la France, le parti de la haine, propagande
  • Le Chanteur Renaud a sorti un tout nouvel album et là il nous fait craquer!

    Dans son tout dernier album (enregistré de septembre 2015 à janvier 2016) le chanteur Renaud se livre sans retenue. Toujours préoccupé par des faits de société, les attentats de janvier 2015 lui inspirent deux chansons : “J’ai embrassé un flic” et “Hyper cacher”. Il se confie avec  sincérité et nous rappelle qu’en France le 9 janvier 2015, Amedy Coulibaly après avoir tué une policière en service la veille, prendra en otage plusieurs clients d’une supérette cacher à la porte de Vincennes et tuera quatre personnes de sang froid, simplement parce qu’ils étaient juifs. Qui mieux que Renaud pouvait tendre ce pont de la fraternité entre toutes les confessions ou convictions que les terroristes veulent à tout prix détruire?

    Renaud, hypercacher

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, Art et culture, je suis charlie, la France, People, Société, solidarité, terrorisme
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu