Avertir le modérateur

le parti de la haine

  • Si Marine Le Pen est élue c'est nous (la droite) qui gagnerons les législatives…

    Tout le monde le sait derrière une élection présidentielle c’est l’enjeu de l’élection législative qui se joue. Malgré la gifle de dimanche soir au premier tour, à droite certains commencent déjà à rêver de rafler la majorité à l’Assemblée nationale en juin. Comment? C’est assez simple pour Françoise Hostalier cette ex-secrétaire d'état du gouvernement Juppé en 1995 qui a déclaré lundi à l'AFP, qu'elle voterait pour Marine le Pen et non pour Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle. Elle argumente : « Si Marine le Pen est élue je pense que c'est nous qui gagnerons les législatives, il y aura une cohabitation avec un Premier ministre venu de nos rangs, donc on pourra empêcher Marine le Pen d'appliquer les mesures extrêmes de son programme". On retrouve bien ici la droite revancharde prête à tout pour reprendre la main sur le pouvoir et les arrangements entre amis. Avec Macron aux commandes c’est une nouvelle page politique qui se tourne en dehors des partis, la tentation est trop forte pour ses opposants d’imaginer des scénarios machiavéliques. Le feuilleton continu…

    legislatives

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, je, tu, il magouille, le parti de la haine, les républicains, politique
  • Marine Le Pen au pouvoir, est-ce ce scénario "cauchemar" que veulent les français?

    Dans une toute dernière enquête pour Le Monde Marine le Pen est créditée de 22,5% des intentions de vote, elle est au coude-à-coude avec Emmanuel Macron. Qu’est-ce qui fait la différence entre ces deux candidats s’ils étaient présents au second tour? Les électeurs FN sont certains de leurs choix de vote (84%), alors que l’électorat du candidat d'En marche! » est moins définitif (74%). Seule une forte abstention permettrait donc à Marine le Pen d'accéder mathématiquement à la présidence de la république. Est-ce ce scénario "cauchemar" que veulent les Français? Pour les spécialistes de l’économie et les investisseurs, ils considèrent Marine le Pen comme celle qui va lancer dès son arrivée au pouvoir le « Frexit » et qui va démanteler l'UE. Par conséquent son accession au pouvoir va affaiblir de facto la monnaie européenne. Plus sérieusement son élection va faire perdre beaucoup d’argent par simple effet de levier jusqu'à 10% aux marchés en actions françaises et européennes d'ici fin juin. Le Pays déjà à plat serait complètement en ruine en quelques mois. De tout temps l’extrême droite au pouvoir n’a jamais su amener autre chose que le désordre et la confusion…

    Le Pen

     

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, le parti de la haine
  • Marine Le Pen interdira le drapeau européen sur les bâtiments officiels

    La dernière ligne droite va se faire sur le thème de l’identité nationale thème cher à Marine Le Pen qui dans un entretien au magazine Causeur surenchérit à propos de la représentation nationale. Relatant le fait que l’on voit des drapeaux français partout dans les meetings de ses concurrents la candidate du parti d’extrême droite précise : « dans les réunions publiques d’Emmanuel Macron et de François Fillon, est brandi le drapeau européen, celui que j’interdirai sur les bâtiments officiels ». La candidate frontiste concurrence visiblement toujours Jean-luc Mélenchon pendant que lui nous promet des jours heureux, elle nous promet la vie à la dure avec la règle sur les doigts…

    Le Pen

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, Europe, le parti de la haine, politique
  • Patrick Buisson et Jean-Marie Le Pen bizarrement élogieux vis à vis de Jean-Luc Mélenchon

    De mémoire de campagne électorale on n'a jamais vu ça. Patrick Buisson (ancien conseiller de Nicolas Sarkozy) et Jean-Marie le Pen font des compliments à Jean-Luc Mélenchon. Le premier dit de lui : « Mélenchon est, avec Marine le Pen, le seul à véritablement parler de religion dans cette campagne. Il adopte un discours qui emprunte des symboles à la spiritualité ». Le second est impressionné par ses qualités d’orateur se comparant même à lui : « Je crois avoir été le premier en France, il y a déjà vingt ou trente ans de cela à parler de cette manière, en arpentant la tribune et en parlant sans notes. Toujours est-il que s’il y a bien percé du candidat des insoumis c’est en partie parce que sa campagne (hormis l’écologie) s’est faite sur des rhétoriques très proches de la candidate frontiste dans le but de récupérer l’électorat populaire que le FN avait volé à la gauche. Et comme un malheur ne vient jamais seul, la justice française a demandé aujourd’hui au parlement européen la levée de l' immunité de la députée Marine le Pen car elle est visée par une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants parlementaires du Front national. Une brimade de plus qu'il va falloir transformer en victimisation, ça elle sait faire…

    marine le pen

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, la France, le parti de la haine, politique
  • C’est plus fort qu’elle Marine Le Pen marche sur les traces de son père…

    Les négationnistes aiment jouer avec les mots. L’ancien leader frontiste a été condamné à deux reprises pour des propos où ils qualifiaient les chambres à gaz de détail de l’histoire de Seconde Guerre mondiale. Sa fille candidate du FN (parti d’extrême droite) à la présidentielle 2017 s’est risquée dans l’émission « RTL-Le Grand Jury » à revisiter l’histoire de cette même période en affirmant que « la France n’était pas responsable du Vél' d’HIV ». Les Français juifs sont encore pris en otage dans le débat présidentiel, le procédé est coutumier pour capter un certain électorat. Les 16 et 17 juillet 1942, plus de 13 000 Français juifs ont été arrêtés par la police française avec zèle puis rassemblée au vélodrome d’Hiver de Paris pour être acheminés vers les camps d’extermination nazis pour être justement gazés. La plupart ne sont pas revenus. En 1995 lors d’une commémoration Jacques Chirac, président de la République à propos du Vel-D’hiv disait : « la France, ce jour-là, commettait l’irréparable » et d’ajouter « le moment était venu de reconnaître clairement la faute de l’État français collaborateur, et plus aucun dirigeant ne devait la contester ». Visiblement ce n’est pas dans les capacités de Marine le Pen. C’est à se demander si elle est vraiment à la hauteur de la fonction qu’elle appelle à exercer? Peut-elle représenter cette France de la diversité cette France de la solidarité avec des propos qui voudraient blanchir les collabos de tous poils et ceux du siècle passé? Dans ses déclarations nauséabondes et fascisantes elle se retrouve seule explosée façon puzzle…

    Le pen, vol d'hiv

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, la France, le parti de la haine, propagande
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu