Avertir le modérateur

Macron

  • Les ordonnances réformant le code du travail sont arrivées…

    C’est aujourd’hui que le gouvernement dévoilera lors d’une conférence de presse le contenu des ordonnances réformant le code du travail. Chantier social majeur pour le président Emmanuel Macron qui promet une «transformation profonde» du fonctionnement des entreprises et de leurs vocations à créer de nouveaux emplois. Dans un entretien réservé au magazine Le Point il s’explique :  « c’est une réforme de transformation profonde» qui «doit être assez ambitieuse et efficace pour continuer à faire baisser le chômage de masse et permettre de ne pas revenir sur ce sujet durant le quinquennat». Premier axe : modifier l’articulation entre les accords de branches et les accords d’entreprises. Deuxième axe : rééquilibrer le dialogue social dans les entreprises. Troisième axe : revoir les mesures relatives au licenciement. «Les indemnités légales en France sont inférieures à ce qui se fait ailleurs en Europe, nous les augmenterons. En revanche, les dommages et intérêts, eux, vont du simple au quintuple pour la même situation», a observé le chef de l’Etat jugeant cela «absurde et injuste». Quoi- qu’il en soit il va falloir sérieusement mettre les mains dans le moteur pour faire redémarrer la tuture France… 

    loi travail, CGT

    0 commentaire Catégories : emploi, Macron, politique, Réformes, syndicalisme
  • Manifestations contre la loi travail, on a le choix…

    Il a bien parlé à la radio ce matin Adrien Quatennens, le jeune député LFI du Nord fraichement élu. Répondant du tac au tac aux questions de la journaliste Léa Salamé sur France Inter. On aurait presque cru qu’il était à la maison tellement il se sentait à l’aise dans sa rhétorique apprise par coeur sur le bout des doigts. Vous avez dit réforme du travail? Justement c’est une réforme à laquelle son groupe l’assemblée oppose une fin de non-recevoir et quel que soit le contenu des ordonnances qui doivent être rendus publics ce jeudi. Pour lui, la solution ne passe pas par la flexibilité, mais par le retour de l'activité. Petit os, comment on redonne un coup de booster à l’activité si justement les conditions à l’emploi ne sont toujours pas là? On ne le saura jamais et ce n’est même pas son problème, c’est uniquement le problème de la classe dominante, les groupes qui détiennent les capitaux. Le but politique inavoué est bien évidemment d’avoir "the big os", mais celui-ci sera seulement à ronger en attendant inespérément la chute de l’Empire Jupitérien. Du côté de FO Jean-Claude Mailly, affirme que sa centrale syndicale ne défilera pas le 12 septembre aux côtés des autres syndicats contre la réforme du Code du travail. Les ventres mous n’ont plus qu’a bien se tenir d'ici aux 12 ou le 23 on aura le choix …  

    mélenchon

    0 commentaire Catégories : emploi, France insoumise, insoumis, Macron, politique, Réformes, syndicalisme
  • à 100 jours les sondages créditent Emmanuel Macron à 36% d'opinions favorables seulement

    Depuis le 7 mai jusqu’à aujourd’hui cela fait exactement 100 jours pour Emmanuel Macron. 100 jours qu’il occupe le poste huitième président de la Ve République française. C’est l’occasion de faire un premier bilan. Passé d’abord par l'état de grâce, les sondages le créditent désormais à 36% d'opinions favorables. François Hollande avait 10% de plus à la même époque. Pourtant le nouveau président français a marqué des points sur le plan international pas assez pour contrecarrer les premières réformes difficiles à faire passer avec une communication assez peu lisible. Code du travail, fiscalité, moralisation de la vie politique, défense et fonctionnaires… Traditionnellement, le 15 août c’est un jour de procession et de célébration pour les catholiques. En France, c'est par la volonté du roi Louis XIII, en 1638, que la fête devient un jour férié. Le souverain entendait remercier la Vierge Marie d'avoir exaucé ses prières, lui donnant un fils, le futur Louis XIV, après 23 ans d'un mariage infécond avec Anne d'Autriche qui fit auparavant trois fausses couches. Est-ce que les instituts de sondage et ses partisans exauceront le chef de l’État à la rentrée? Parce que pour l’instant ce n'est pas payé et en plus ils ont eu la main lourde…

    ascension, macron

    0 commentaire Catégories : Macron, moi président je, politique
  • L'Elysée va préciser dans les prochains jours le "rôle public" de Brigitte Macron

    Emmanuel Macron l’avait dit pendant sa campagne présidentielle qu' il clarifierait le rôle de la première dame et en finirait avec l'hypocrisie concernant le conjoint du chef de l'État. Seulement voilà aujourd'hui une pétition se dresse devant sa route elle s’oppose à tout statut pour la première Dame. Cette pétition a réuni plus de 240.000 signatures sur internet en seulement deux semaines. L'Élysée va préciser dans les prochains jours le "rôle public" qu'aura Brigitte Macron, c’est un document sur lequel ses services travaillent depuis plusieurs semaines. Il se peut que ce soit une charte qui précisera les limites de son rôle et le nombre de collaborateurs que l'épouse du chef de l'État aura à son service, ce qui n'a jamais été fait dans le passé. Les contours sont en train d’être définis. En espérant que cela ne soit pas accueilli comme la photo traditionnelle du président pour les mairies qui avait été fortement critiqué…

    brigitte macron

    0 commentaire Catégories : Macron, moi président je, Réformes
  • selon un sondage la cote de popularité de Emmanuel Macron serait en chute libre

    On apprend ce matin que selon un sondage YouGov réalisé pour Le HuffPost et CNews la cote de popularité du président Emmanuel Macron est en chute libre  passant de 43% d'opinions favorables à 36% en seulement un mois. Baisse du budget de la Défense, départ du chef d'état-major des armées, baisse des APL, cacophonie à l'Assemblée nationale, suppression des dotations aux collectivités locales pourtant promises, autant de polémiques qui se sont enchaînées les unes après les autres et qui expliquent la sanction. Même si  un peu plus d'un tiers des Français estiment que le gouvernement de Edouard Philippe (qui voit lui sa cote baisser de 2%) "va de l'avant, et propose des mesures modernes", qu'il "s'adresse à toute la population, pas seulement à ses électeurs" et qu'il est "composé de personnes compétentes ». Il n’en va pas moins qu’à un moment donné il va falloir ouvrir le parachute… 

    macron, Start-up

    0 commentaire Catégories : Macron, moi président je, People, politique, presse
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu