Avertir le modérateur

paix

  • Attentat terroriste à Jérusalem au camion bélier sur un groupe de soldats israéliens

    Hier en début d'après-midi en Israël à Jérusalem un camion a foncé sur un groupe de soldats israéliens. Au dernier bilan: quatre morts et dix-sept blessés, tous des militaires. Les quatre soldats décédés, Yael Yekutiel, Shir Hajaj, Shira Tzur et Erez Orbach, étaient tous âgés de 20 ans. Deux d’entre eux, Tzur et Orbach étaient des citoyens américains. Selon les sources du Premier ministre israélien l'auteur de l'attaque est un israélien-arabe résidant à Jérusalem-Est, il serait également un sympathisant de Daech. Le camion s'est précipité sur un groupe de soldats avant de faire demi-tour pour leur foncer à nouveau dessus. Les militaires se sont dispersés et ont fini par répliquer et abattre le terroriste. Assez rapidement dans un communiqué, le président François Hollande a condamné cet "odieux attentat". "La France rappelle son attachement à la sécurité d’Israël et poursuivra sans relâche sa lutte contre le terrorisme", a-t-il déclaré. Ce nouveau drame intervient cinq jours après l’affaire, très médiatisée, d'un jeune soldat israélien Elor Azaria, 20 ans qui a été reconnu coupable  par un tribunal militaire israélien d'homicide volontaire sur un autre terroriste palestinien à l’arme blanche. Après Nice et Berlin désormais Jérusalem s’ajoute à ce macabre palmarès des villes aux attentats au camion bélier et cela confirme un mode opératoire de mieux en mieux rodé pour faire le maximum de tués. Parmi les réactions internationales on peut citer le département d’État américain qui a « condamné avec grande fermeté cette terrible attaque à la voiture-bélier commise par un terroriste à Jérusalem ». Le sénateur du Texas, Ted Cruz a déclaré que les « les terroristes qui s’en prennent aux soldats de Tsahal sont les ennemis de la paix ». Thierry Solère, porte-parole du candidat à l’élection présidentielle François Fillon, a fait part de sa solidarité ainsi que François Fillon lui-même via Twitter. Côté palestinien plusieurs dirigeants du Hamas ont très vite apporté leur soutien à l’auteur de cette attaque terroriste et bonbons et gâteaux ont été distribué dans les rues de Gaza. Le président de l'AP Mahmoud Abbas est quant à lui plus préoccupé par le transfèrement de l'ambassade américaine à Jérusalem qu'à promis Donald Trump plutôt que de dénoncer cet acte barbare commis par l'un des siens. À 6 jours de la conférence internationale que la France veut initier pour retrouver un dialogue pour la paix concernant le conflit israélo-palestinien, il semblerait que des consignes ont été donné : surtout silence radio dans la presse pour cette affaire ça pourrait remettre en question le parti pris unilatéral de la conférence de Paris…

    Jérusalem

    La Porte de Brandebourg à Berlin s'est illuminée lundi aux couleurs du drapeau israélien, à l'occasion d'une manifestation de solidarité avec les victimes de l'attentat de Jérusalem, qui a couté la vie à quatre soldats. Paris n'a pas illuminé sa Tour Eiffel comme elle l'avait fait pour Berlin. Déni de solidarité? Dans la nuit parisienne il est facile désormais d'y voir un peu plus clair sur la position de la France…

     

    Berlin

     

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, barbarie, International, moyen-orient, paix, presse, terrorisme
  • Leonard Cohen le chanteur-compositeur-interprète canadien nous a quitté à 82 ans

    Il y a des matins comme ça où tu te réveilles et t’apprends que de l’autre côté de l’Atlantique les Américains ont élu le candidat Donald Trump et il y a des matins où tu te réveilles et t’apprends que Léonard Cohen est parti. Les deux événements sont forcément liés comme les jours qui se suivent et se répètent à l’infini. C’est une évidence mais là je m’écarte quelque peu du chemin. Je me souviens quand j’étais petit je fredonnais ses chansons en allant au collège Michelet. J’ai toujours pensé que Léonard Cohen était éternel, aujourd’hui force est de constaté que je me suis trompé. Sa voix rauque et suave au de là des mots qu’il me susurrait, me délivrait un message universel, un message d’amour et de profondeur comme jamais n’importe quel autre artiste n’a su le faire pour moi. Je l’écoutais avec religiosité. La musicalité de ses chansons était empreinte à la culture de l’humanité tout entière. Ses textes touchaient le fond de mon âme me procurant sérénité. L’une de ses plus belles chansons? «Danse Me To The end of Love», c’est dans cette chanson qu’il m’a montré son vrai visage, c’est dans cette chanson qu’il excelle dans sa poésie, dans son humour et dans ses références en clin d’oeil aux thèmes qui lui sont les plus chers. Bien sûr, il y en a eu plein d’autres que j'ai aimé mais la liste serait trop longue…Même si le temple n’est plus reconnu dans ce bas monde par l’Unesco comme étant « LE » monument ayant un lien évident avec son identité et son histoire, Léonard Cohen sera toujours pour moi le gardien du temple, ce temple d'amour, pour la paix, pour la liberté. Le temple de la sagesse des hommes qui j’en suis sûr existe bel et bien, pour preuve Léonard Cohen existait encore pas plus tard qu’hier…

    léonard cohen

    0 commentaire Catégories : Art et culture, International, paix
  • Shimon Peres l’un des pères fondateurs de l’Etat d’Israël s’est éteint

    Avec Shimon Peres qui part c’est l’un des pères fondateurs de l’Etat d’Israël qui s’en va. Shimon Perski de son vrai nom est décédé mercredi à l’âge de 93 ans, il est mort paisiblement dans son sommeil vers 3H00 (0H00 GMT) à l'hôpital de Ramat Gan situé dans les faubourgs de Tel-Aviv, des suites d'un AVC. A ses obsèques, qui auront lieu à Jérusalem, de nombreux dirigeants de la planète se rendront au Mont Herzl, parmi eux : le président des États-Unis Barack Obama, l'ancien président Bill Clinton, le secrétaire d'Etat John Kerry et le vice-président Joe Biden, le tandem Français François Hollande et Nicolas Sarkozy,le président Allemand Joachim Gauck, le Premier ministre Canadien Justin Trudeau, le prince d’Angleterre Charles et son épouse Camilla, la Première ministre britannique Theresa May, le président Roumain Klaus Iohannis, le président du Togo Faure Gnassingbé, le président Mexicain Enrique Peña Nieto et encore beaucoup d'autres ont annoncé leur venue. La cérémonie devrait être retransmise sur les chaînes du monde entier. Le monde arabe dans son ensemble est resté muet sur la mort de Shimon Peres, seul le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn, Khalid bin Ahmed Al Khalifa lui a rendu hommage. L’Egypte, la Jordanie et le Maroc seront représentés par des émissaires de second rang. Les députés Arabes siégeant à la Knesset n’assisteront pas aux obsèques de Shimon Peres, quant au président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas au plus bas avec son propre camps et après avoir attendu quelque peu pour envoyer sa lettre de condoléances, s’est trouvé fort inspiré pour demander aux autorités israéliennes la permission d'assister lui aussi aux funérailles de l'ancien président Shimon Peres. Israël a approuvé sa demande peu de temps après l'avoir reçu. Alors, est-ce le dernier message d’espoir de paix que l’ancien président Shimon Peres essaie de nous transmettre à travers cette visite inattendue du responsable de l’Autorité palestinienne pour ses propres obsèques à la veille de la fête juive Rosh Hashana? Un peu comme s’il était encore présent, pour que le dialogue reprenne vite entre israéliens et palestiniens…

    Shimon Peres, Israël, Mahmoud Abbas

     

    0 commentaire Catégories : International, paix
  • François Hollande a été reconnu par une fondation américaine privée « Homme d’état mondial » de l’année 2016

    « A crime committed in the name of religion is the greatest crime against religion » – Rabbi Arthur Schneier. C’est par cette phrase que la fondation américaine « Appeal of Conscience » légende son diaporama de la remise des prix du 19 septembre sur son site. Qui est cette fondation?  C’est une fondation «interconfessionnelle » faite d’hommes d’affaires et de responsables religieux dont le but est de « promouvoir la paix, la tolérance et la fin des conflits ethniques». A lire ce matin les critiques sur les réseaux sociaux et sur certains supports de presse et radio, c’est mal. Ce n’est pas dans le « mood » et pourtant tous les ans depuis 15 ans cette fondation récompense un homme politique comme « Homme d’État de l’année». Cette année, quelques heures avant de prononcer le dernier discours de son mandat devant l'Assemblée générale de l'ONU c’est François Hollande qui a été reconnu par cette fondation pour « son leadership dans la sauvegarde de la démocratie et de la liberté dans un moment d’attaques terroristes et pour sa contribution à la stabilité et la sécurité mondiale » lors de son 51e dîner annuel new-yorkais. A cette occasion l'ex-secrétaire d’état Henry Kissinger présent lui a rendu un vibrant hommage : « dans la bataille contre l'EI, dans les médiations entre la Russie et l'Ukraine, le président a cultivé l'héritage de son pays. Son exemple est très utile dans un continent à la recherche d'une vision ». En France, François Hollande ne bénéficie pas de cette belle image qu’il donne à l’étranger pour preuve il est au plus bas avec 84 % de mécontents d’après un sondage Odoxa paru aujourd’hui et de plus en plus critiqué (il le fut dès le départ d’ailleurs…). Beaucoup de Français pensent que son bilan ne suffit pas à envisager une suite favorable pour 2017 et pourtant un titre mondial ça ne se refuse pas! 

    hollande, rungis

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, Hollande, International, paix, People, politique
  • François Hollande a reçu hier soir à l’Elysée le président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

    On a bien compris que ce quinquennat serait marqué par des symboles forts. A à peine une semaine de l’odieux attentat de Nice François Hollande recevait hier soir à l’Elysée le président de l’autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Le  mode opératoire utilisé pour l’attentat de Nice qui a provoqué la mort de 84 personnes, n'est pas du tout nouveau. Le référent principal se situe en Israël qui a déjà subit plus de 45 attaques de ce type. La paix oui, mais vu d’abord de quel côté? Passager ou conducteur? 

    abbas, palestine, voiture belier

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, campagne 2017, International, paix, politique, propagande, terrorisme
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu