Avertir le modérateur

propagande

  • La honteuse info ou la honteuse promo?

    Qu'est ce qui est le plus choquant ?L'invitation de l'animateur de télévision Thierry Ardison faite au mentor des assassins de Charlie Hebdo à son émission ou les pratiques sexuelles honteuses faites en privé d'un président pornographique qui n’étonnera plus personne? La honteuse information ou la honteuse promo c'est comme le reste à un moment donné il faut que ça sorte…

    merde523.jpg

    0 commentaire Catégories : ça ne s'invente pas, communication, International, islamisme, politique, presse, propagande, Sécurité, terrorisme
  • Un hypermarché Auchan dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne sur les étiquetages des produits israéliens

    L’opération de stigmatisation d’Israël continue car aux yeux de l’U.E. ce pays est le seul responsable du conflit qui l’oppose aux palestiniens. Après son traitement inhumain envers une caissière la marque Auchan fait encore parler d’elle mais dans un tout autre genre (la marque a besoin de se refaire…). Un hypermarché Auchan situé dans le Val de marne vient d’inaugurer avec brio la directive européenne concernant les produits en provenance des territoires disputés. Au rayon fruits et légumes un panneau affiche : « mandarines en provenance des territoires occupés de Cisjordanie ». En effet l’’U.E. considère qu’il s’agit ici d’une  simple mesure « technique » plutôt que d’une mesure « politique ». Mais sur le terrain cette mesure, associée à la récente résolution 2334 de l’ONU, est plutôt perçue comme un vrai parti pris politique. Tout faire pour que le gouvernement Israélien accepte de facto les bases de la négociation pour revenir aux frontières de 1967. Ces frontières sont les frontières qui existaient entre Israël, l'Egypte, la Jordanie et la Syrie jusqu’au 4 juin 1967. Ces trois pays sont entrés en guerre le 5 juin 1967 contre Israël. Depuis la résolution 242 du Conseil de sécurité des Nations unies du 22 novembre 1967 maintient légalement un principe de paix elle est toujours d’actualité, mais nombreux sont ceux qui voudraient faire en sorte que la guerre des six jours n’ait jamais existé on appelle ça du révisionnisme. Revenons sur les directives de l’étiquetage de l’U.E. C’est en 2015 que la Commission européenne, a adopté ces « lignes directrices » imposant un étiquetage spécifique sur les produits israéliens des localités juives de Judée-Samarie, territoire ancestral « du peuple juif » mais pas reconnu comme tel sous cette appellation par la communauté internationale car territoire revendiqué par les Palestiniens sous le vocable « Cisjordanie ». Il faut savoir que techniquement avant la création de l’Etat d’israel c’est-à- dire en 1946 le mot de « Cisjordanie » n’existait pas. L’impact économique de cette mesure va faire des dégâts surtout coté palestinien, plus de 25 000 palestiniens travaillent légalement pour des entreprises israéliennes implantées dans ces territoires dit « disputés » et sont payés 3 à 4 fois plus que les salaires pratiqués dans des entreprises palestiniennes. Contraindre des entreprises à fermer c’est priver d’autant d’emplois que nécessaires plusieurs milliers de personnes. Quand un étiquetage veut surtout attirer l’attention sur le mot « juif » sans le nommer c’est de l’antisémitisme point barre et on sait très bien ce à quoi cela fait référence. Vouloir faire la paix c’est bien mais utiliser des méthodes des années 30 pour y parvenir c’est moins bien…

    PS : aux dernières nouvelles l’hypermarché Auchan concerné a retiré ses étiquetages 

    auchan, antisémitisme

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, Europe, International, la France, le parti de la haine, moyen-orient, propagande, terrorisme
  • A Cuba une loi interdit désormais l’usage du nom de Fidel Castro

    À Cuba une loi vient juste d’être approuvée (à l’unanimité) par le Parlement elle interdit désormais l’usage du nom de Fidel Castro « pour baptiser des institutions, places, parcs, avenues, rues ou autres sites publics, ainsi que pour tout type de décoration, reconnaissance ou titre honorifique ». Cette loi se conforme ainsi aux dernières volontés de Fidel Castro, décédé le 25 novembre 2016 à 90 ans. Cependant un artiste ou un écrivain pourra s’inspirer de la figure du guide de la révolution cubaine « EL COMANDANTE » pour créer une œuvre autour de sa personnalité qui confèrerait à l’étude de « son inestimable trajectoire dans l’histoire » de Cuba… Cependant les médias cubains n’ont pas précisé dans la même fougue les sanctions encourues pour quiconque ne respecterait pas cette nouvelle loi. Si les Cubains eux-mêmes veulent tourner la page de l’époque CASTRO (on peut les comprendre) il n’y a aucune raison pour qu’outre-Atlantique une personnalité de haut rang se mette à les contrarier? À moins que la plus nostalgique d’entre eux, se manifeste…

    Ségolène, Castro

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, International, People, politique, propagande, PS
  • Alors que la guerre fait rage sur terrain une autre guerre virtuelle se joue sans complexe, celle de l’information

    Il est possible que je ne me fasse pas d’ami aujourd’hui… Depuis le début de ce conflit meurtrier qui se déroule en Syrie je me demande de plus en plus qui dit vrai? Alors que la guerre fait rage sur le terrain n’épargnant aucun civil innocent, une autre guerre se joue sous mes yeux sans complexe par médias interposés, son but selon moi est d’alimenter les réseaux sociaux en propagandes bien tempérées. Ce combat médiatique c’est d’abord un combat politique qui tente en premier lieu de légitimer la victoire de l’un des deux camps, l’armée syrienne ou les rebelles à Alep qui s’opposent car l’histoire ne retiendra que le vainqueur. Images bidonnées sur Photoshop postées sur Twitter, mises en scène filmées, intox sur l’hôpital, la désinformation bat son plein et complique encore plus la tâche de celui qui veut s’informer de manière claire et limpide sur la situation actuelle en Syrie. Pour exemple, lors d’une conférence de presse dans les locaux des Nations-unies une journaliste canadienne indépendante Eva Bartlett a affirmé qu’« aucune » organisation fiable n’était présente dans l’Est d’Alep, ce qui fait que les médias occidentaux ne disposeraient d’aucune information fiable sur la zone. Sur ce point elle a tout à fait raison mais Le Monde se sentant visé dans son édition du 15 décembre a pris soin de lui répondre : « les journalistes du Monde à Beyrouth sont par exemple au contact de personnes qui ont fui Alep, et certains récits valident tout à fait l’existence de civils victimes des forces syriennes. Leurs chroniques de l’écrasement de la rébellion se fondent aussi sur des sources institutionnelles, mais également, par exemple, sur les récits de contacts sur place. » Ce qui ne contredit absolument pas les propos de cette journaliste bien au contraire. Selon Libération, il est à noter que cette journaliste écrit régulièrement pour le site pro-syrien Russia Today (ce qui ne lui donnerai pas un statut d’objectivité absolue selon le quotidien). Quoi qu’il en soit en il y a peine deux ans pour dénoncer un autre conflit qui se voulait meurtrier et qui prenait le chemin de l’enlisement les mêmes médias autorisés ont su favoriser les mobilisations pour que dans les rues des différentes capitales européennes s’exprime le refus de la barbarie mais visiblement pour la Syrie aujourd’hui c’est différent, pourquoi?

    désinfo, Syrie

     

    0 commentaire Catégories : International, média, moyen-orient, presse, propagande
  • François Hollande and Anne Hidalgo unveiled commemorative plaques and presented a bouquet of flowers in tribute to the victims of terrorism of 13 November 2015

    Today in Paris commemorative plaques were unveiled and each time a minute of silence was observed. The official route of tributes began at the Stade de France in Paris and then to the different places where terrorism struck at restaurants : La Bonne Bière, Le Comptoir Voltaire, La Belle Equipe Carillon and Le Petit Cambodge. On the facade of the city hall one could read the motto of the capital "fluctuat nec mergitur." It is 10:55 when François Hollande unveiled two commemorative plaques at the Bataclan. He welcomes the security services and the ambulance, the members of Eagles of death metal group are present, as well as families of victims and survivors. The duty of memory belongs to all, despite the false controversy relayed via AFP on sites like Le Monde or Le Figaro about two members of the American rock band who were refused entry to the room last night, where Sting gave a concert. If there was defamatory it is to justice to bring light and not the newspapers that exceed by far their prerogative. November 13, 2015 ... Never forget !

    Bataclan, Eagle of death

    Text translated by Luc Chalon (Anvers- Belgium)

     

    0 commentaire Catégories : barbarie, International, islamisme, la France, presse, propagande, terrorisme
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu