Avertir le modérateur

Réformes

  • Les ordonnances réformant le code du travail sont arrivées…

    C’est aujourd’hui que le gouvernement dévoilera lors d’une conférence de presse le contenu des ordonnances réformant le code du travail. Chantier social majeur pour le président Emmanuel Macron qui promet une «transformation profonde» du fonctionnement des entreprises et de leurs vocations à créer de nouveaux emplois. Dans un entretien réservé au magazine Le Point il s’explique :  « c’est une réforme de transformation profonde» qui «doit être assez ambitieuse et efficace pour continuer à faire baisser le chômage de masse et permettre de ne pas revenir sur ce sujet durant le quinquennat». Premier axe : modifier l’articulation entre les accords de branches et les accords d’entreprises. Deuxième axe : rééquilibrer le dialogue social dans les entreprises. Troisième axe : revoir les mesures relatives au licenciement. «Les indemnités légales en France sont inférieures à ce qui se fait ailleurs en Europe, nous les augmenterons. En revanche, les dommages et intérêts, eux, vont du simple au quintuple pour la même situation», a observé le chef de l’Etat jugeant cela «absurde et injuste». Quoi- qu’il en soit il va falloir sérieusement mettre les mains dans le moteur pour faire redémarrer la tuture France… 

    loi travail, CGT

    0 commentaire Catégories : emploi, Macron, politique, Réformes, syndicalisme
  • Manifestations contre la loi travail, on a le choix…

    Il a bien parlé à la radio ce matin Adrien Quatennens, le jeune député LFI du Nord fraichement élu. Répondant du tac au tac aux questions de la journaliste Léa Salamé sur France Inter. On aurait presque cru qu’il était à la maison tellement il se sentait à l’aise dans sa rhétorique apprise par coeur sur le bout des doigts. Vous avez dit réforme du travail? Justement c’est une réforme à laquelle son groupe l’assemblée oppose une fin de non-recevoir et quel que soit le contenu des ordonnances qui doivent être rendus publics ce jeudi. Pour lui, la solution ne passe pas par la flexibilité, mais par le retour de l'activité. Petit os, comment on redonne un coup de booster à l’activité si justement les conditions à l’emploi ne sont toujours pas là? On ne le saura jamais et ce n’est même pas son problème, c’est uniquement le problème de la classe dominante, les groupes qui détiennent les capitaux. Le but politique inavoué est bien évidemment d’avoir "the big os", mais celui-ci sera seulement à ronger en attendant inespérément la chute de l’Empire Jupitérien. Du côté de FO Jean-Claude Mailly, affirme que sa centrale syndicale ne défilera pas le 12 septembre aux côtés des autres syndicats contre la réforme du Code du travail. Les ventres mous n’ont plus qu’a bien se tenir d'ici aux 12 ou le 23 on aura le choix …  

    mélenchon

    0 commentaire Catégories : emploi, France insoumise, insoumis, Macron, politique, Réformes, syndicalisme
  • L'Elysée va préciser dans les prochains jours le "rôle public" de Brigitte Macron

    Emmanuel Macron l’avait dit pendant sa campagne présidentielle qu' il clarifierait le rôle de la première dame et en finirait avec l'hypocrisie concernant le conjoint du chef de l'État. Seulement voilà aujourd'hui une pétition se dresse devant sa route elle s’oppose à tout statut pour la première Dame. Cette pétition a réuni plus de 240.000 signatures sur internet en seulement deux semaines. L'Élysée va préciser dans les prochains jours le "rôle public" qu'aura Brigitte Macron, c’est un document sur lequel ses services travaillent depuis plusieurs semaines. Il se peut que ce soit une charte qui précisera les limites de son rôle et le nombre de collaborateurs que l'épouse du chef de l'État aura à son service, ce qui n'a jamais été fait dans le passé. Les contours sont en train d’être définis. En espérant que cela ne soit pas accueilli comme la photo traditionnelle du président pour les mairies qui avait été fortement critiqué…

    brigitte macron

    0 commentaire Catégories : Macron, moi président je, Réformes
  • inéligibilité des personnes condamnées pour racisme, antisémitisme, négationnisme ou homophobie

    Les députés ont voté hier un amendement REM à l’article 1 du projet de loi ordinaire de « confiance dans la vie publique » prévoyant une « peine complémentaire obligatoire d’inéligibilité » en cas de manquement à la probité. Dans un communiqué, la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme) a salué « une avancée historique dans la lutte contre le racisme » puisque qu’au-delà de la probité financière, d’autres délits ont été inclus, comme l’homophobie, l’antisémitisme et le racisme. Du sur-mesure pour le gus M'Bala M'Bala…

    Dieudonné

     

    0 commentaire Catégories : antisémitisme, Justice, racisme, Réformes
  • Jean-Luc Mélenchon le leader de la France insoumise sur tous les fronts…

    La récente « mise en garde » du Président de la République Emmanuel Macron adressée à Pierre de Villiers le chef d'état-major des armées n’a pas plu à Jean-Luc Mélenchon. Il a ironisé en parlant  « d’ivresse des sommets ». Sur son blog, dans un texte intitulé "Jupiter déraille" le leader de la France insoumise à l'Assemblée s'est attardé sur ce petit "recadrage" . Le député des Bouches-du-Rhône a jugé "préoccupants" les "signaux" envoyés par Emmanuel Macron et sa "méthode". Il a également fustigé l'annonce d'un "improbable plan de rapprochement militaire avec l'Allemagne". "On a déjà vendu la moitié de l'entreprise qui produit les chars Leclerc à une famille de milliardaires allemands", a-t-il dit. En plus de la loi travail 2 qui sera actée à la fin de l’été par ordonnance le 20 septembre « l’accord de libre-échange avec le Canada (CETA), va lui aussi dévaster le droit social", a-t-il poursuivi. "Donc, on a deux coups qui nous sont donnés, l'un par ordonnances, l'autre par un accord international, qui disloquent le droit social en France. Alors, les gens qui ne veulent pas se laisser tondre, leur devoir, c'est de manifester comme citoyen", a-t-il affirmé. Il  appelle à un grand rassemblement le 23 septembre même si les syndicats ont déjà appelé eux à descendre dans la rue le 12 contre la réforme du code du Travail. D’ici là gageons que le chef de file de la France insoumise arrive à repousser les attaques frontistes de la part de l'euro députée Sophie Montel qui l’accuse d’avoir employé plusieurs assistants parlementaires à des fonctions partisanes aux frais du Parlement européen. La rentrée s’annonce frontale…

    mélenchon

    0 commentaire Catégories : Europe, France insoumise, je, tu, il magouille, Justice, Macron, Réformes
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu