Avertir le modérateur

Sport

  • Entre deux agressions d’adultes dans le contexte scolaire Karim Benzema répond à François Hollande sur son éducation…

    Alors que lundi à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), la proviseur d'un lycée était frappée devant les grilles de son établissement sur lequel plusieurs cocktails Molotov étaient lancés, le lendemain à Argenteuil dans le département voisin du Val d'Oise un enseignant de primaire était à son tour agressé. Les faits se sont passés en pleine rue au retour d’un cours d'éducation physique alors que le professeur venait de remettre à sa place une de ses élèves qui disait des gros mots. C'est à ce moment-là que deux jeunes hommes sont sortis d'une voiture, ont fait chuter à terre l’enseignant en lui assénant des coups de pieds et des coups de poings au visage tout en l’accusant de racisme. Accusation qui n’est pas sans rappeler les propos de Karim Benzema qui, écarté de la sélection en équipe de France pour l’euro de foot 2016, avait accusé le sélectionneur Didier Deschamps d’avoir « cédé à la pression d'une partie raciste de la France». Propos qui dans le livre « Un président ne devrait pas dire ça », faisaient dire à François Hollande que les footballeurs sont des "gosses mal éduqués devenus des vedettes richissimes. » François Hollande qui pense par ailleurs que Karim Benzema n’est "pas un exemple" moralement. Réaction ce mardi du principal intéressé : "Que voulez-vous que je vous dise ? Si je ne suis pas un exemple, il y a peut-être d'autres gens qui le sont. Moi je suis là, je joue au foot, je donne du plaisir aux gens et j'ai été bien élevé par mes parents". Allez ces deux-là finiront peut-être par se réconcilier qui sait au cours d’un stage de « musculation du cerveau »! L’un doit convaincre de nouveau le sélectionneur, l’autre doit se dire qu’il peut être de nouveau sélectionné…

    karim benzema,

     

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, éducation, Hollande, politique, racisme, Sport
  • les athlètes français médaillés aux Jeux olympiques de Rio 2016 sont accueillis à l'Élysée par le président de la République

    Hier à 18h les athlètes français médaillés aux Jeux olympiques de Rio 2016 ont été reçus à l'Élysée par le Président  François Hollande accompagné de nombreux membres du gouvernement et de la maire de Paris Anne Hidalgo. L’émotion était au rendez-vous a confié le judoka Teddy Riner (porte drapeau de la délégation française à Rio) et de nombreux selfies ont été pris et partagés sur les réseaux sociaux. Avec ce nouveau record de 42 médailles, les sportifs Français engagés ont gagné leur pari. Teddy Riner a livré à François Hollande l’un de ses secrets, secret que le Président connaissait déjà car il s’était engagé à tenir cette promesse aux Français dès le début de son mandat. Ceci dit un homme prévenu en vaut deux… Dans l'autre camp il reste un possible prévenu tout court, mais ça c’est une autre histoire…

    Teddy Riner, françois hollande

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, Hollande, Sport
  • JO de Rio de Janeiro : Débuts laborieux pour l’équipe France

    Trois jours déjà aux JO de Rio de Janeiro et la France  n’a qu’une seule médaille. Débuts laborieux pour l’équipe France et même Camille Lacourt, vice-champion du monde en Natation sur 100 m dos, a calé. Les basketteurs bleus ont peut être ouvert la porte de l’espoir, la bande de Tony Parker s'est ressaisie en corrigeant la Chine 88 à 60.  Alors La tendance va-t-elle s'inverser à partir d’aujourd’hui mardi pour l'équipe de France olympique? C'est possible, avec plusieurs grosses chances de podiums dans les rangs bleus, et notamment les trois épéistes de l'escrime. Pour cela il faudrait un petit coup de pouce salutaire… 

    JO de Rio

    0 commentaire Catégories : Hollande, International, moi président je, Sport
  • Délégation Russe aux JO de RIO : ira ou ira pas? Le CIO a réservé sa décision …

    Dopage d'Etat organisé depuis 2011 jusqu'en 2015, résultats de contrôles antidopage falsifiés, échantillons positifs des JO d'hiver de Sotchi 2014, le rapport commandé au professeur McLaren a décrit la façon dont la Russie trichait depuis des années. Mais la conférence du CIO qui s’est tenue ce mardi à Lausanne n'a finalement aboutie à rien et nous sommes à presque deux semaines de l’ouverture des JO de RIO.  La seule mesure vraiment coercitive, concerne le ministre russe des Sports Vitali Moutko, considéré comme au coeur du système. Le CIO veut faire valoir qu'on ne peut pas, en matière de Droit, adresser une condamnation globale c’est à dire à une délégation toute entière, mais que celle-ci doit être toujours individuelle. Donc l’exclusion totale de la Russie ce n'est pas encore pour tout de suite même si elle était pourtant demandée de tous côtés. L’avis du Tribunal arbitral du sport est très attendu et d'ici jeudi car nous connaitrons l’issue de l'appel des 60 athlètes russes face à la suspension de leur Fédération. Encore un dossier ou Vladimir Vladimirovitch Poutine va devoir peser de tout son poids à moins qu’il utilise exceptionnellement le javelot? 

    JO, russie, dopage

    0 commentaire Catégories : International, Santé, Sport
  • Nicolas Sarkozy s’est comparé à Olivier Giroud l'attaquant des bleus, fallait pas…

    Nicolas Sarkozy s’est comparé à Olivier Giroud l'attaquant des bleus, il a déclaré au micro de France Bleu Alsace : "Un footballeur qui n'échappe pas aux critiques quand il est un peu moins bon, mais qui se relève toujours et se tient droit. Comme moi". Oui mais Olivier Giroux quand il se relève il peut encore marquer de la tête, lui pas! Imaginons l’équipe de France de notre classe politique. Tout d’abord  nous avons le magnifique duo d'attaque (Valls-El Khomry) flanqués des numéros 49 et 3, deux sélections au compteur pour l’instant. Au milieu de terrain un certain Juppé (on le dit âgé pour le poste alors qu’il pète la forme!) toujours là. Qu'on se rassure Bayrou le milieu défensif du Pau FC dans les Pyrénées-Atlantiques est sur le banc des remplaçants. Sarkozy le petit Hongrois naturalisé Français il y a peu est à l'aile droite, il joue un peu trop perso et a tendance à durcir son jeu au contact de l’adversaire. Toutefois il est sous la menace d'une suspension. Fillon, Lemaire et Coppé n'ont pas l'intention de jouer les ramasseurs de balles. Morano trouve injuste qu’elle n’a même pas été sélectionnée et compte faire une requête spéciale et conjointe avec Karim Benzema pour racisme anti-blonde. A l'aile gauche le choix est plus difficile. Mélenchon a un touché de balle un peu agressif, il sait qu’il risque le carton rouge s’il continue. Laurent, lui est dans le couloir gauche mais il a l’air quasi inexistant, il attend qu’on lui passe le ballon. Quant à Montebourg il crie à qui veut l’entendre qu’il a la capacité de meubler l’équipe en défense à cause du forfait déclaré de son camarade Hulot à la dernière minute mais Duflot s'obstine à vouloir occuper une place imaginaire avec un maillot vert et du coup on ne la voit même pas sur le terrain. En défense, Le Drian est sur tous les fronts, Cambadelis garde la belle maison de cette belle équipe et de temps en temps se fait la belle. Dans les buts Cazeneuve ne laissera rien passer. Seule ombre au tableau les supporters : "les bleus Marine ». Ils veulent gâcher la fête ou quoi? Ils préféreraient voir en attaque leur favorite Le Pen pour l'instant écartée pour mauvais esprit. Le sélectionneur Hollande n'a pas tout dit de sa stratégie il a encore du temps avant de se déclarer car avec une telle équipe tous les espoirs sont permis. En marge de la compétition un certain Macron qui vise le poste de sélectionneur en 2022, réfléchit à une réorganisation de la compétition en France dès 2017. Le temps des transferts est bientôt venu…

    equipe de france

    0 commentaire Catégories : campagne présidentielle 2017, Europe, Hollande, politique, Sport
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu