Avertir le modérateur

Un président normal

  • François Hollande est prêt à peser dans la bataille de 2017 pour la France

    Deux jours après avoir dit qu’il renonçait à briguer un deuxième mandat présidentiel, François Hollande est en déplacement aux Émirats Arabes Unis. Libéré du poids de sa propre candidature et il est prêt à peser dans la bataille - institutionnel et politique - qui se présente à lui, mais pas pour lui, pour la France. Devant une foule massée devant le Centre d’Art de culture d’Abou Dhabi il a commencé à envoyer un message fort au candidat de la droite radicale et réactionnaire François Fillon concernant  son projet de coupe draconienne dans les effectifs de la fonction publique: «quand il n’y a plus de fonctionnaires, il n’y a plus d’État et quand il n’y a plus d’État, il n’y a plus de France, il faut en prendre conscience» a-t-il déclaré sèchement. Libéré de la parole politique partisane François Hollande fait ce qu’il sait faire de mieux, de la politique. Il a choisi de ne pas se placer pour l’intérêt d’un seul candidat ou d’un seul parti mais surtout pour l’intérêt des Français avec toutes ses différences et ses contradictions. Alors qu’il nous avait habitué à recevoir des trombes d’eau, il a même réussi a faire changer d’avis la météo, c’est fort non?  « Il est libre Marx, y en a même qui l’on vu voler »…

    FRANÇOIS HOLLANDE

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, Hollande, International, la France, moi président je, moyen-orient, politique, Un président normal
  • l’une des mesures les plus controversées de la « loi Travail » entre en vigueur aujourd’hui

    C’est aujourd’hui jeudi 1er décembre que l’une des mesures les plus controversées de la « loi Travail » entre en vigueur (merci qui?). À compter de ce jour, la loi protège les employeurs lorsqu’ils licencient des salariés selon deux nouveaux motifs : une réorganisation de l’entreprise nécessaire à sa compétitivité et une baisse de commandes ou de son chiffre d’affaires sur une durée définie en fonction de sa taille. En gros cette nouvelle disposition désormais légale vise à faciliter le licenciement économique et à désengorger les tribunaux prud’homaux de dossiers litigieux justement ralentis principalement à cause de ce type de cas. L’objectif annoncé au ministère du travail est de faciliter la reprise de l’activité avec des embauches en CDI au détriment des contrats précaires. Doux euphémisme qui ne tient pas puisque avec une loi aussi permissive au licenciement économique l’entreprise considérera tout simplement que le CDI signé n’a aucune valeur contractuelle. Pire, si on écoute la droite la plus radicale qui se présente à notre porte son souhait sera d'aller encore plus loin et d’offrir aux entreprises une flexibilité extrême aussi bien dans la forme que dans le fond voire dans le fion… Vu l’activité en dents de scie actuellement il sera aisé par exemple pour un patron dont le groupe englobe plusieurs entités de rééquilibrer ses comptes de charges salariales en prétextant la conjoncture économique difficile (on va tous pleurer aux îles Caïmans!). Cette loi va donc naturellement faciliter les licenciements à un coût bien moindre qu’avant donc aucunement dissuasive et prévisible pour toute entreprise qui décidera de mettre son plan de licenciements en marche (comme dirait E. Macron). En 2017, François Fillon peut faire mieux et plus fort que François Hollande mais là le niveau est déjà très haut, ça sera difficile…

    licenciement, loi travail

     

    0 commentaire Catégories : emploi, Hollande, Justice, moi président je, politique, Réformes, syndicalisme, Un président normal
  • François Hollande ne se rendra pas aux funérailles du dictateur cubain Fidel Castro

    C’est désormais officiel François Hollande ne se rendra pas aux funérailles du dictateur cubain Fidel Castro à La Havane, il se fera représenter par Ségolène Royal son ex-épouse qui a accepté d’aller au charbon à sa place. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault ne pourra pas y être présent non plus puisqu'il sera en déplacement à Minsk (Biélorussie). Depuis l’annonce de la mort du dictateur Cubain de nombreux Cubains défilent avec de fausses larmes devant les vraies ou fausses cendres « d’El Comandante » (on ne le saura jamais). Cet homme emblématique qui a tenu d’une main de fer et cigare aux lèvres son île, a laissé pourtant sa population vivre dans une misère ultime. Sans liberté de presse, bafouent les droits de l'homme, instaurant  un parti unique, entretenant la culture de la délation à chaque coin de rue, Fidel Castro a systématiquement éliminé toute figure qui se voulait réformiste rendant analphabète tout esprit d’auto-critique et d’analyse. Avec un système social (médecine-logements) gratuit, le bilan politique et économique de Fidel Castro est globalement désastreux. C’est peut-être par goût du consensus et par habileté politique (alors que toute la gauche est pendue à son courage politique de se présenter ou non à la primaire de la gauche) que François Hollande a préféré envoyer voir Fidel celle avec laquelle il ne l’a pas forcément toujours été…Fidel castro, Hollande, Ségolène

    0 commentaire Catégories : campagne 2017, Hollande, International, moi président je, Un président normal
  • Le marathon du projet de réforme constitutionnelle incluant la déchéance de nationalité a finalement été abandonné.

    François Hollande a jeté l’éponge concernant son projet de réforme constitutionnelle incluant la déchéance de nationalité pour les Français jugés pour des actes de terrorisme. Tant d’efforts pour un simple constat : l’unité nationale au delà des clivages gauche/droite est impossible. Exactement ce que veulent les terroristes à savoir poser des limites législatives pour mieux contourner la loi. La politique est un sport de très haut niveau et finalement si on appelle de ses voeux le consensus mieux vaut faire du sur place…

    constitution

     

    0 commentaire Catégories : Hollande, islamisme, Justice, la France, les républicains, politique, Réformes, solidarité, terrorisme, Un président normal
  • La France va entamer dans les prochaines semaines des initiatives visant à relancer le processus de paix israélo-palestinien…

    Par la voix de Laurent Fabius ministre français des Affaires étrangères, la France va entamer dans les prochaines semaines des initiatives visant à relancer le processus de paix israélo-palestinien pour faire aboutir « la solution à deux Etats ». En cas d’échec la France reconnaîtra l’Etat palestinien comme un Etat à part entière, a prévenu le chef de la diplomatie.

    fabius, palestine

    0 commentaire Catégories : International, je suis charlie, la France, politique, Un président normal
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu